Partagez | .
 

 Les forces armées pendant la WWII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Les forces armées pendant la WWII   Jeu 11 Aoû - 12:34

Hem-hem…*chausse ses lunettes de prof* Après de longues heures de pérégrinations webiennes, je me suis dis que ça pourrait être sympa de faire profiter le fofo du fruit de mes recherches.
Wehrmacht, Légion étrangère, SS, TDF, Waffen, FF…késkecé, keskilfon, kicéça ? Je vais tenter de vous donner quelques p’tites explications, car la cohérence et le réalisme, on aime ça sur YT et c’est pas Anke l’Obersturmbannführer qui me contredira :gnhehe:
(et puis ça fait classe dans une discussion autours d'une bière de balancer que noooon, la SS et la Waffen, c'est pas tout à fait la même chose )

Je vous préviens d’avance que ça n’est pas une étude poussée, juste une mise à plat des centaines de pages Wiki ou de ce que j’ai pu lire et voir… tout n’est donc pas exhaustif et si vous avez des modifs à apporter, n’hésitez pas, c’est bon pour la culture \o/

Je ne suis pas non plus experte, donc il se peut qu’il y ai quelques petites erreurs que je vous invite à corriger si besoin est !!

Enfin, il s'agit surtout d'un résumé, parce que les pages Wiki sont vraiment longues pwease

Spoiler:
 


INTRO
Chaque armée possède plusieurs corps :
-Terre
-Air (aviation)
-Mer (marine)

Ces corps sont divisés en divisions, régiments, brigades ou autre. Je ne connais pas trop encore toutes ces différences.

Chaque pays peut avoir d’autres corps d’armée (comme la Légion étrangère pour la France, par exemple).

Dans ces armées, on appelle « La cinquième colonne » le service de renseignements.

Je ne vais pas jouer ma chauvine car je vais commencer par l’armée allemande (et ouais, Philou est boche, quand je jouerais un militaire français, promis je compléterai :gnhehe: )


ARMEE ALLEMANDE – Wehrmacht
Suite au traité de Versailles, l’armée allemande est reconstruite en 1919 et appelée Reichswehr.
A l’arrivée au pouvoir d’Hitler et suite à sa violation du traité de Versailles, il dissout la Reichswehr en 1935 et crée la nouvelle armée allemande appelée Wehrmacht.
Lors de la nuit des Longs Couteaux, il en profite pour évincer les dirigeant militaire un peu trop éloigné de ses prérogatives.

La Wehrmacht est donc dirigée par des proches du parti nazi et due forme, mais les militaires qui la composent ne sont pas choisi pour leur nationalisme ou leurs idéaux exacerbés. Il s’agit donc de « simples » soldats. Ce sont des unités uniquement militaires.
Par ailleurs, à la fin de la guerre, le statut de la Wehrmacht dans ces crimes de guerre a été longuement débattu. Elle n'a pas été jugée comme organisation criminelle - contrairement à la Schutzstaffel - malgré ses actions en accord avec la Waffen. Toutefois, elle a été actrice dans de nombreux crimes de guerre.

Lors de mes pérégrinations, j’ai très souvent pu voir que des dirigeants de la Wehrmacht s’opposaient ou critiquaient parfois les actions menées par la Schutzstaffel et les Einzatsgruppen. La Wehrmacht, semble-t-il, n’a pas eu de place dans la politique d’extermination. Toutefois, elle n'en n'est pas exempté:il est arrivé que les soldats ai participé a des massacres ou ai demandé aux SS de faire le boulot à leur place.

Citation :
« Les actions menées par l' Einsatzgruppe II dirigé par Emmanuel Schäfer et de l'Einsatzgruppe de Udo von Woyrsch, suscitent un profond malaise au sein du commandement de la Wehrmacht. Après un entretien avec Walther von Brauchitsch, commandant en chef, le général Wagner rencontre Heydrich le 19 septembre 1939, pour obtenir des précisions sur les missions confiées aux Einsatzgruppen. Sur ce point, Heydrich est très clair : il s'agit de la purification radicale des Juifs, de l'intelligentsia, du clergé et de la noblesse. Selon Christopher R. Browning, le commandement de la Wehrmacht ne souhaite contester que ponctuellement les décisions de la SS, éviter les pires bavures et « gagner du temps de sorte que la Wehrmacht puisse se retirer de Pologne les mains propres ». »
(source Wikipédia)

>>La cinquième colonne de la Wehrmacht a été créée en 1925 par Wilhelm Canaris, même si celui-ci n’en prend la direction qu’en 1939. D’abord appelée « L’Organisation » dans les premiers temps, elle prend le nom d’Abwehr.
Avant le déclanchement de la WWII, Canaris s’est surtout chargé de se mettre en lien avec les futurs alliés ou les potentiels soutiens : armements, diplomatie, plans de guerre entre autre.

Sur le terrain, l’Abwehr ne s’occupe que du renseignement militaire, et non politique. Ses agents s’occupent notamment de démanteler les réseaux de résistance intérieurs et extérieurs. Ils seront à l’origine de nombreux démantèlements et leur manière de procéder à – semble-t-il – parfois rien à envier à celle de la Gestapo. Les agents de l’Abwehr ne sont donc pas tous des agents secrets, au contraire x) A Paris, l’Abwehr siège à l’hôtel Lutécia.



LA SCHUTZSTAFFEL – SS
En 1925, à la suite des SA (ou "chemises brunes - petit corps paramilitaire dévoué à Hitler et l'ayant passablement aidé à prendre le pouvoir), Hitler met en place un petit corps d’armée politique, à peine plus gros qu’un régiment, entièrement dévoué à sa cause, notamment politique. Dirigée par Himmler, cette Schutzstaffel est surtout présente lors des grands évènements et son rôle est encore un peu flou à mes yeux ^^
Elle est alors appelée « L’ordre noir » (Ca fait un peu mystique dumasien face )

Avec l’arrivée au pouvoir d’Hitler, la SS prend du galon et Hitler décide de la gonfler, d’en faire un corps plus militaire et toujours autant dévoué à la cause nazie.
Petit à petit, les éléments qui la composent sont triés sur le volet et répondent à des normes précises : tailles, type aryen, idéaux nazis parfaits, etc… Ces jeunes subiront un entraînement de choc pour en faire de véritables armes de guerre – mais aussi un embrigadement au-delà de ce qui peut être fait au niveau des civils.
J’imagine que les Jeunesse Hitlériennes sont un préludes à la Schutzstaffel ^^

Avec cette évolution de la SS, un corps d’armée composé d’élite prend alors le nom de Waffen-SS.
La Waffen a donc un rôle essentiellement militaire et par ailleurs, elle est aux ordres des dirigeants de la Wehrmacht. Elle sera présent sur de nombreux fronts.
Lors de l’opération Barbossa en 40/41, certaines divisions de la Waffen seront tellement épuisées qu’elles seront retirées du terrain et ses hommes iront se reposer….en France.
Il s’agit notamment de la division Das Reich et une autre dont le nom m’échappe ^^

Une division de la Waffen est spécialement déchargée pour s’occuper des camps de travail, concentration puis extermination : il s’agit de la division Totenkopf, dont les membres portent la célèbre tête de mort (eeeeeeh oui, la casquette à tête de mort n’est donc pas trop présente à Paris ^^ ).


>>La cinquième colonne de la Schutzstaffel est le rassemblement de deux services.

-La Sicherheitsdienst, abrégée « SD » (plus facile à écrire face )

Il s’agit du service de renseignement de la SS, dirigée par Reinhard Heydrich et créé en 1931. Contrairement à l’Abwehr qui ne doit se tenir qu’à du renseignement militaire, la SD – il me semble – est aussi un organe politique.

Côté uniforme, les membres de la SD portaient un losange noir avec l’inscription « SD » sur leur manche gauche.
Citation :
« De plus, alors que les autres membres de la SS arboraient normalement les runes germaniques "SS" sur le côté droit de leur col, les membres du SD eux n'avaient que l'écusson noir sans les runes. »
(source Wikipédia)

-La Sicherheitzpolizei, abrégée « SIPO » (plus facile itou face )

Il s’agit du service de sécurité allemand, crée par Himmler en 1936. Elle regroupe deux organes :
-La GESTAPO (Gehem Staatspolizei), service de police politique du IIIème Reich
-La KRIPO (Kriminal Polizei), police criminelle.

En 1939, ces deux services fusionneront, sous la coupe de Himmler avec l’aide de Heydrich. On la nommera « Sipo-SD » et cette police de sûreté et de service de sécurité sera administrée par la Gestapo.


En bref, la SS est considéré comme une sorte d'État dans l'État. C'est une organisation politique, financière, administrative à part entière, avec sa propre armée (Waffen), sa police (Gestapo, Kripo) et son propre service de renseignement (Sipo-SD)

***


Au prochain cours, nous étudierons les couleurs des sous-vêtements au sein de ces corps militaires allemands et sur la psychologie du soldat allemand face aux chars d’assauts français et nous nous demanderons pourquoi diable Poulidor n’a-t-il jamais gagné le Tour de France face


(oui, c’t’une blague, mais si ça vous intéresse je pourrais quand même vous parler des dissensions et de quelques anecdotes x)) )


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elsa Auray
J'ai vu la mort se marrer et ramasser ce qu'il restait.



Féminin

■ topics : OUVERTS
■ mes posts : 5170
■ avatar : Rose Leslie
■ profession : Fausse étudiante, à la tête de la Brigade

PAPIERS !
■ religion: Juive, paraît-il, mais il y a bien longtemps que Dieu n'existe pas pour elle.
■ situation amoureuse: Définitivement de glace.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: Les forces armées pendant la WWII   Jeu 11 Aoû - 14:23

Haaaaan... Mais c'est génial *___*
Au moins, ça met un certain nombre de choses au clair, et puis c'est un super mémo **
Je suis juste déçue, moi qui tenait à la coiffe de Anke avec la tête de mort... pwease
*ouuuut*


Owiiiii, les anecdotes et les dissensions, je veux *_____*

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


« Gémir, pleurer, prier est également lâche.
Fais énergiquement ta longue et lourde tâche
Dans la voie où le Sort a voulu t'appeler,
Puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler. »
Alfred de Vigny © .bizzle


team berniques d'eau douce:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les forces armées pendant la WWII   Jeu 11 Aoû - 15:03

Merci ^^^

Vi, j'ai surtout songé au mémo, car je galère tellement souvent moi-même à retrouver mes pages Wiki (celles qui ne sont pas enregistrées dans mon historiques x) )

Désolée pour ta casquette face Tu tes faite coiffé au poteau (pour le jeu de mots...)


Sinon je pense aussi y mettre le tableau des grades de Wiki: il est hyper clair et hyper pratique :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les forces armées pendant la WWII   Jeu 12 Juil - 1:00

Si je peux ajouteron grain de sel, concernant le SD et donc la Sipo, c'est qu'il s'agissait d'un organisme très puissant ! Heydrich était un passionné des fiches, et un bourreau de travail, et on raconte que ses "Fiches Noires" concernaient absolument tout le monde, notamment des cadres et du personnel haut placé dans l'appareil d'etat nazi...

Toujours est-il que les chef de la Gestapo et de la Kripo (respectivement Müller et Arthur Nebe si ma mémoire ne me joue pas des tours à cette heure tardive) ne s'entendaient pas avec Heydrich, et les tensions au sein même de la SS n'étaient pas rares. Lors de l'assassinat d'Heydrich en '42, elles ne cessèrent pas pour autant, mais furent un peu plus discrètes. Il faut dire que Heydrich était devenu dangereux, et en train de créer en Techocoslovaquie le premier état SS indépendant...

J'ajouterais ensuite une certaine jalousie entre certains groupes d'armées de la Whermacht et de la SS, ces derniers étant considérés comme les chouchous du régime, vu que Himmler s'assurait qu'ils soient les mieux lotis, alors que des militaires bien plus compétents au sein de l'armée régulière passaient en seconde position.

Pour l'organisation de la SS, j'ajouterais qu'il existait aussi un autre ordre, l'Allegemeine-SS, constituée d'anciens combattants ou des personnes plus vraiment aptes au service actif, pour des travaux secondaires, comme la garde de camp, de prisons, etc.


Ensuite, comme je suis inspiré, je fais un bref topo sur l'armée française d'avant la défaite de 1940, très très incomplet, juste histoire que je trouve le sommeil x)

Ce qu'il faut savoir, déjà c'est que l'armée française est performante au début mai 1940. Elle dispose d'une infanterie motivée, de chars puissants et modernes, et des meilleurs chasseurs disponibles à cette époque, le Dewotine quelque chose, 520 selon mes souvenirs.

Bref, pourquoi on a perdu alors ?!

Parce que l'état-major croit en une défense statique, certes et re certes, évitons les lieux communs.
Alors surtout, c'est parce que l'aviation était peu présente et en nombre bien trop insuffisant, et parce que les divisions blindés étaient très peu intégrées aux régiments d'infanterie. Les chars lourds B1 surpassaient peut-être les Panzer II, mais sans appui aérien et/ou d'infanterie, c'était voué à l'échec.


Voilà, je complèterais sûrement dès que j'aurais un ordinateur et pas sur mon téléphone portable, et que j'aurais relu mes notes :p

Sur ce, bonne nuit =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les forces armées pendant la WWII   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les forces armées pendant la WWII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trop de pouvoir tue le pouvoir : le cas des Forces Armées d’Haïti '' mesaj pou
» LES OSTS ▲ Les forces armées
» Trouver sur le net . Vous avez dit Forces armées d'Haiti
» Les Forces Armées en Guyane
» L'état -major des forces armées dominicaines en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Les p'tits potins »-