Partagez | .
 

 RÉSISTANTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: RÉSISTANTS   Mar 1 Juil - 15:46



La résistance


Quelques informations

Héros pour certains, terroristes pour d'autres, les résistants ne laissent personne indifférent, des Parisiens qui subissent souvent les attentats et servent d'otages aux Allemands, aux forces d'occupation qui cherchent à mettre la main sur ceux qui vivent dans la clandestinité ou agissent sous des pseudonymes. Mais derrière l'image héroïque que l'on se fait de la résistance, celle-ci cache de multiples réalités, des forces combattantes aux espions sous couverture en passant par les auteurs anonymes des journaux clandestins. Tous se sont engagés pour des raisons différentes mais ils poursuivent le même but : lutter contre les occupants et leurs complices de Vichy, aider les Alliés à l'étranger et rétablir la légalité et la liberté d'expression. Pour eux, la guerre est encore loin d'être terminée, et ils continuent le combat, tout en ayant conscience du danger qu'ils courent car police et services de sécurité allemands sont sur leurs traces et cherchent à les empêcher de leur nuire. En 1943, les efforts qui leur ont été demandés ont déjà été considérables et les arrestations se multiplient, faisant tomber des réseaux entiers. Les résistants cherchent donc à l'heure actuelle à se rassembler pour mener des actions communes et préparer la reconstruction de la France – malgré leurs discordances sur la stratégie à tenir ou leurs différentes convictions politiques.

Vous êtes perdu ? N'hésitez pas à consulter la liste des PVs et à venir demander conseil au staff quant au choix de votre personnage !

Pour vous aider dans votre choix, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur les diverses intrigues auxquelles les pvs sont liés !


Les personnages

(les avatars sont négociables)

Honneur et Armée (libres : (6/10)
- Guillaume Vial (Jamie Dornan) ▬ pris
- Thibaud Pelletier (Henry Cavill)
- Irina Smolenski (Lara Pulver) ▬ prise
- Joseph Colombel (Adrian Turner) ▬ pris

- Henri Delaunay (Matthew Goode)
- Juliette Langlois (Jenna Louise Coleman)
- Paul Dambricourt (Sebastian Stan)
- Renée Girault (Lizzy Caplan)
- Hélène Perrin (Jennifer Lawrence) ▬ prise
- Emilie Parizeau (Melissa Benoist) ▬ prise

La Brigade (libres : 4/5)
- Elsa Auray (Rose Leslie) ▬ prise
- Jacques Reynaud (Nicolas Duvauchelle)
- Thomas Lemaire (Dylan O'Brien)
- Nicolas Garnier (James McAvoy)
- Claire Montigny (Natalie Portman)

Special Operations Executive (SOE) (libres : 3/5)
- Peter Rosewood (Michael Fassbender) ▬ pris
- Baptiste Renaudin (Jake Gyllenhaal)
- Mary Leigh (Marion Cotillard)
- Alice Laneuville (Sarah Gadon)
- Caroline Sinclair (Keri Russel) ▬ prise


Dernière édition par La Propagande le Jeu 29 Déc - 23:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Mar 1 Juil - 15:50


Honneur et Armée


A savoir


Honneur et Armée est un mouvement de résistance républicain et laïc créé dès octobre 1940 par un militaire qui ne souhaite pas abandonner la lutte, le lieutenant-colonel Guillaume Vial (PV) et sa secrétaire, Irina Smolenski (PV).
Tout d’abord voué à être un réseau de combat dédié à l’action sur le terrain, il a toujours accueilli des militants de diverses origines, catholiques comme athées, de droite comme communistes, la seule condition étant d’être capable de prendre les armes. Tous ont été recrutés par Vial lui-même ou par l’un de ses proches.

Mais depuis le début de l’année 1943, les activités du réseau se diversifient : propagande avec l’édition d’un journal clandestin, Le Réveil ; renseignement et contre-espionnage avec un véritable travail d’infiltration dans les administrations publiques. L’action demeure essentielle autour de groupes qui organisent des opérations coups de poing (notamment des libérations de prisonniers, des sabotages) et une filière d’évasion vers l’étranger. C’est d’ailleurs surtout à ces opérations de guérilla urbaine que le nom du réseau est associé. Toutefois, l’une de leurs principales missions est de préparer le jour de la libération en stockant des armées détournées des caches de Vichy pour appuyer l’armée alliée.

C'est dans leur planque qu'ils se réunissent pour organiser leurs actions, dans la station de métro désaffectée de l'Arsenal (ici).
Le réseau a un organigramme bien défini autour d’un comité directeur (dont les membres ont des « X » pour pseudo et dont la véritable identité est inconnue du reste du réseau) et de trois branches action, propagande et renseignement (dont les membres portent des pseudo faisant référence à des grands chefs militaires pour la plupart).


Depuis 1943, le réseau est officiellement passé sous les ordres du général de Gaulle et reconnaît la légitimité du Gouvernement d’Alger. Ses membres sont chargés de préparer également la libération d’un point de vue politique et d’être prêt à rétablir la République dès le départ des Allemands.


Dans le cadre de leurs activités de libération de prisonniers, Guillaume Vial a des contacts avec les maquis. Le réseau a eu également plusieurs fois l'occasion de rencontrer la Brigade et des réunions sont organisées afin de coordonner les actions de la résistance parisienne.




Les personnages

(libres : 6/10)

Comité directeur :
- Guillaume Vial (Jamie Dornan) ▬ pris
- Irina Smolenski (Lara Pulver) ▬ prise
- Thibaud Pelletier (Henry Cavill)
- Joseph Colombel (Adrian Turner) ▬ pris

Renseignement & noyautage des administrations :
- Henri Delaunay (Matthew Goode)
- Juliette Langlois (Jenna Louise Coleman)
- Paul Dambricourt (Sebastian Stan)

Propagande :
- Renée Girault (Lizzy Caplan)
- Hélène Perrin (Jennifer Lawrence) ▬ prise

Lien avec Londres :
- Emilie Parizeau (Melissa Benoist) ▬ prise

Personnages d'autres liés :
- Néron Anglereys (Adrien Brody) : directeur de l'Atelier, rédacteur dans le Réveil (Parisiens)
- Arthur Brunel (Arthur Darvill) : membre de l'Atelier, rédacteur dans le Réveil (Parisiens)
- Ida Bernhardt (Margot Robbie) : comédienne de l'Atelier, rédactrice dans le Réveil (Parisiens)
- Rachel Lévi (Emma Stone) : étudiante, rédactrice dans le Réveil (Parisiens)
- Louis de Courville (Ben Whishaw) : sportif professionnel, contact d'Honneur et Armée, faux fiancé d'Emilie Parizeau (Parisiens)



Dernière édition par La Propagande le Jeu 29 Déc - 23:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Mar 1 Juil - 15:51



Guillaume Vial
(Jamie Dornan)

Âge : 35 ans ; Nationalité : Française ; Statut : célibataire ; Profession : Lieutenant-colonel, représentant de l'Armée de Vichy auprès des Allemands ; Rôle dans le réseau : Chef de réseau (comité directeur) ; Pseudo : X1, Masséna.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Il fallait un homme charismatique pour créer un réseau de résistance prêt à combattre les ennemis sur leur terrain ! Guillaume ne manque pas de force de caractère. Elevé dans une famille d'officiers républicains, il était destiné à porter l'uniforme à son tour. Après un passage à Saint-Cyr où il brille, il mène des missions dans les colonies, profitant de cette occasion pour tisser des liens avec les services secrets de l'armée et avec celui qui devient son mentor, De Gaulle. Guillaume est amené sur le champ de bataille lorsque la guerre contre l'Allemagne se déclenche. A la tête d'une division blindée, il sait que la stratégie est mauvaise mais malgré un coup d'éclat sur le front qui lui permet d'obtenir le grade de lieutenant-colonel, la défaite est totale et Vial est amer de voir les Allemands s'installer à Paris. S'il adhère au début au régime de Vichy, pensant que Pétain a un plan et rompant par la même occasion avec De Gaulle, s’il est choisi pour représenter l'armée de réserve auprès des vainqueurs à Paris, il abandonne toute illusion dès octobre 1940.
Guillaume reste à son poste mais il a une idée en tête : faisant le choix de poursuivre la lutte pour que la France puisse se délivrer elle-même, avec sa secrétaire, ils créent Honneur et Armée. Il profite de sa position pour détourner du matériel militaire, qu'il stocke dans des cachettes en vue d'un potentiel débarquement. Après 1942, l'armée de Vichy est entièrement démobilisée mais il conserve son grade par courtoisie et son poste, même si cette situation de collaboration, même de façade, lui est de plus en plus insupportable. Mais le rigoureux, et sévère Guillaume entend bien ne rien laisser paraître et désormais, attend son heure, en lien avec De Gaulle avec lequel il a renoué.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Irina Smolenski
(Lara Pulver)

Âge : Elle ne l'a jamais dit à personne (30 ans) ; Nationalité : Russe ; Statut : Veuve ; Profession : Secrétaire de Guillaume Vial ; Rôle dans le réseau : Secrétaire du réseau (comité directeur) ; Pseudo : X2.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

« Le prochain qui demande ce que je fais là, je lui explose la cervelle ! ». Oh non, il ne faut pas contrarier la très belle et très agaçante Irina Smolenski qui manie les armes depuis que son inconscient de mari lui a appris à chasser. De toute façon, ils sont peu à chercher le conflit avec celle qui a réponse à tout. C'est qu'elle a de l'expérience derrière elle ! Née en Russie d'une excellente famille qui prend la fuite lors de la révolution, Irina est bringuebalée de pays en pays au fur et à mesure que ses parents se résignent à vendre leurs bijoux pour assurer leur subsistance, avant d’atterrir à Paris où se trouve une communauté de Russes blancs. C'est dans un univers un peu déjanté que la jeune fille grandit et pour éviter de se retrouver dans le dénuement, elle accumule les petits boulots qu'elle obtient grâce à son culot et à son sens de la répartie. Après s'être essayée au journalisme, au cinéma ou au mannequinat, elle rencontre le prince Smolenski, riche aristocrate lui aussi en exil qui tombe amoureux d'elle, lui fait profiter d'un luxueux train de vie, avant de mourir avant le début de la guerre.
Mais il en faut plus pour abattre Irina. Elle s’essaie au secrétariat et, par hasard, devient la subordonnée du lieutenant-colonel Vial avec lequel elle n'a, a priori, aucun atome crochu. Pourtant, grâce à leur indéfectible amitié, naît le réseau Honneur et Armée car Irina est trop attachée à la liberté pour accueillir les Allemands d'un œil favorable. Grande gueule et peu impressionnable, elle fait office de secrétaire du réseau, s'occupe de l'organisation et de la coordination des actions – n'hésitant pas à participer aux opérations au besoin car il n'est pas né celui qui l'obligera à rester à l'arrière !


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Thibaud Pelletier
(Henry Cavill)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Ouvrier dans l'aéronautique, semi-clandestin ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Action (comité directeur) ; Pseudo : X3.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Voici l’archétype du communiste ! Thibaud a été biberonné à la lecture de Marx et à la révolution prolétarienne. Si son père travaillait comme simple ouvrier, il était surtout collaborateur de Maurice Thorez, galvanisant les troupes dans la rue et dans sa propre maisonnée. Thibaud est un jeune garçon plein de vie, plus intéressé par l'action que par les discours et après avoir participé aux jeunesses communistes, il est envoyé en URSS faire ses classes. Les Soviétiques lui ont appris aussi bien la discipline, le maniement des armes que des techniques de dissimulation pour en faire l'un de leurs espions à son retour en France. Le jeune homme, efficace et doué, quitte l'URSS, plus convaincu que jamais et fait un séjour à Berlin avec des camarades allemands. Ce qu'il y voit le consterne : il comprend alors que les Nazis sont un vrai danger.
A son retour en France en 1936, il adhère au parti, devient ouvrier et participe aux grèves qui ponctuent ces temps de crise. Rebelle dans l'âme, il ne se soumet qu'aux ordres qu'il accepte et il est toujours le premier à protester, aidé par sa faconde qui a fait sa réputation. S'il accueille la guerre avec indifférence, malgré la dissolution du parti communiste qui existe toujours clandestinement, l'armistice le révolte. Rompant avec le parti qui l’exclut, armé d'un pistolet, il décide d'agir seul et d'assassiner un soldat allemand en pleine rue. Cette action suicidaire est stoppée par un militaire français, Guillaume Vial qui convainc Thibaud qu'il y a d'autres moyens d'agir et le fait entrer dans son réseau. Réseau dans lequel il doit cohabiter avec une traîtresse russe et un catholique pratiquant avec lequel il forme un duo détonant. Mais s'il ne cesse de se plaindre, Thibaud a enfin trouvé une place qui lui convient.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 





Joseph Colombel
(Aidan Turner)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Capitaine dans le génie, employé à l'ambassade de Vichy ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Action et de la branche Renseignement (comité directeur) ; Pseudo : X4.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

La famille Colombel est connue pour ses valeurs conservatrices et son catholicisme intransigeant et c'est dans ce cadre strict que Joseph, l'aîné de la fratrie, a grandi. Il n’a jamais eu le choix : il devait suivre la voie des hommes de la famille et il est envoyé à Saint-Cyr pour porter à son tour l'uniforme. Il trouve sa place dans ce cadre militaire car s'il est timide, il se révèle très doué dans tout ce qu'il entreprend et bon camarade. À sa sortie de l'école, il choisit le génie, corps dont la tâche consiste à permettre le mouvement de l'armée en construisant ou réparant des routes, des ponts ou des voies de chemin de fer. Il est déjà capitaine en 1940 mais l'attaque est si rapide qu'il n'a pas le temps de participer aux combats et il est très vite démobilisé à sa grande déception. C'est à partir de là qu'il commence à rompre avec sa famille qui admire Pétain car il a été déçu par son attitude et l'armistice, lui qui aurait aimé continuer la lutte contre les Allemands. D'autant plus que sa sensibilité de catholique est très vite heurtée par les exactions dont il a les échos.
C'est un ami de Saint-Cyr, Guillaume Vial, intéressé par ses capacités de saboteur, qui le fait basculer dans la résistance. Affecté à l'armée de réserve, Joseph s'engage avec enthousiasme dans le réseau Honneur et Armée qui lui permet d'associer ses actes à ses idées et dans lequel il forme un duo détonant avec Thibaud Pelletier. Après la démobilisation de l'armée en 1942, il est engagé par l’ambassade de Vichy pour gérer les réparations, car les chemins de fer ou les routes sont régulièrement endommagés par des actes de sabotage... Ce qui lui permet de ralentir au maximum les réparations en question.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Sam 12 Nov - 14:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Mar 1 Juil - 15:52



Henri Delaunay
(Matthew Goode)

Âge : 42 ans ; Nationalité : Français ; Statut : Célibataire ; Profession : Employé de l'ambassade, services de la préfecture ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Renseignement, responsable du noyautage des administrations publiques ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Issu d’une famille particulièrement aisée, Henri a suivi la carrière classique d’un homme politique de la IIIe République. Dès son passage à l'université, l’ambitieux Henri se montre louvoyant et doué pour s’attirer les sympathies.
Jeune homme fin observateur, il sait se ranger là où tourne le vent. Il est brillamment reçu à l'agrégation, devient professeur dans un lycée parisien puis se lance en politique et est élu député de droite. S’il a une conduite de vie ferme, s’il est honnête, il peut se montrer froid. Il entre au Grand Orient de France, séduit par les valeurs de la franc-maçonnerie.
Henri est mobilisé en 1939 et choisit de ne pas reculer, ce qui l'empêche de se retrouver à Bordeaux puis Vichy lors de la débâcle. Fait prisonnier, il est vite libéré et rentre à Paris où on lui propose un poste de secrétaire général de la préfecture. Séduit par la perspective de ce poste alléchant, Henri accepte mais déchante bien vite. Obligé de mentir sur son engagement dans la franc-maçonnerie, il assiste, impuissant, à des arrestations et des compromissions de ses chefs auprès de Vichy et des Allemands. C'est ce qui le décide à entrer en résistance lorsqu'il rencontre Guillaume Vial qui le charge de créer un noyautage des administrations publiques dans le sein du réseau Honneur et Armée : malgré sa détestation de la violence et de la guérilla qui, à son avis, créent du chaos, Henri prend à cœur de livrer des renseignements, de protéger de son mieux la résistance, de fournir des faux-papiers mais aussi de préparer la fin de la guerre, se rapprochant toujours plus de convictions sociales qui lui étaient étrangères. Mais avec la fermeture de la préfecture et sa mutation à l’ambassade de Vichy, les marges de manœuvre sont de plus en plus faibles…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Juliette Langlois
(Jenna Louise Coleman)

Âge : 23 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Employée à la SNCF ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Action et de la branche Renseignement ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

« Allô papa ?... Euh, je crois que j'ai besoin d'aide », voilà la sempiternelle phrase qu'entend Martin Langlois, membre du conseil d'administration de la SNCF, lorsque sa fille unique et adorée l'appelle. Et si Langlois soupire ou s'inquiète, il finit toujours par céder. C’est que la jolie Juliette, depuis son plus jeune âge, a régulièrement des ennuis mais aidée par son caractère déjanté et frondeur, elle prend toujours la vie du bon côté. Après avoir abandonné ses études, tenté quelques petits boulots, grâce à son père, elle déniche un poste dans l'aiguillage à la SNCF. Et Juliette, loin de se laisser démonter dans ce monde entièrement masculin, est devenue la mascotte des cheminots qui admirent son sens de la répartie, son humour, et qui la considèrent comme une camarade à part entière.
Après 1940, Vichy demande à la SNCF de collaborer avec les Allemands ce qui contrarie Juliette qui a conscience que son père accepte pour protéger ses employés. Au début,  elle garde le silence mais lorsqu'elle est chargée d'aiguiller un train de prisonniers au départ de Paris, elle refuse d'accomplir son travail malgré les menaces de la police française et des militaires allemands qui sont contraints d'annuler le train. Cette révolte lui vaut non seulement une mise à pied sans gravité de quelques jours grâce à l'intervention de son père mais surtout une petite célébrité dans toute l'entreprise. Célébrité qui remonte jusqu'aux oreilles d’un membre d’Honneur et Armée (au choix du joueur) qui la convainc d'entrer dans la résistance où ses connaissances de l'aiguillage, des horaires des trains et des chemins de fer sont précieuses. Elle en profite également, lorsqu'elle le peut, de couvrir les opérations de sabotage. Pour une fois, Juliette fait quelque chose par elle-même et cette grande aventure qui n'est pas sans risque lui donne enfin l'impression d'être utile.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Paul Dambricourt
(Sebastian Stan)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Infiltré au sein du SD ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Renseignement, infiltré dans le SD avec le grade de SS-Obersturmführer (lieutenant) ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Difficile de croire que Paul est un membre de la résistance… C’est l’uniforme des SS qu’il porte tous les jours et c’est avec des Allemands qu’il travaille. Personne, ou presque, ne se doute qu’il hait cet uniforme plus que tout ! Pourtant, Paul est élevé comme un patriote. Issu d’une famille qui a fui l’Alsace en 1870, il grandit dans l’idée que son véritable pays est la France, même s’il parle parfaitement l’allemand. Après ses études, il entre dans la police tout en continuant le sport de haut niveau puisqu'il participe aux Jeux Olympiques de 1936 en athlétisme. Quand la guerre menace, il est le premier à s’engager dans l’armée où on le colle dans les transmissions. S’il aurait préféré être sur le terrain, sa connaissance des codes s’avérera être très précieuse.
Prisonnier de guerre, il ne revient qu’en 1942 à Paris et retrouve un vieil ami Guillaume Vial, persuadé que celui-ci doit être dans la résistance. Pari gagné ! Mais Guillaume a un plus grand projet pour lui : infiltrer les SS pour gangrener l’armée allemande de l’intérieur, avoir des informations de première main et leur mettre des bâtons dans les roues. Paul accepte avec enthousiasme et rompt les liens avec sa vie précédente pour rentrer dans son rôle.
Entré officiellement dans les SS pour des raisons d’argent, Paul fournit des renseignements précieux à Honneur et Armée depuis un an. S’il s’est révélé avoir une force de caractère, il a depuis perdu toute illusion sur la nature humaine. Excellent menteur et manipulateur, il n’a pas été épargné : sur le terrain pour guider les agents allemands dans Paris, il a vu et fait des choses qui le dégoûtent de lui-même. Sa mission est de plus en plus difficilement supportable, mais il est pris dans un engrenage dont il ne voit pas l’échappatoire…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Renée Girault
(Lizzy Caplan)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Mariée ; Profession : Traductrice et secrétaire à l'ambassade de Vichy  ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Propagande, rédactrice en chef du journal de résistance Le Réveil ; Pseudo : Gauvain.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Renée passe un peu inaperçu et fait toujours son travail discrètement mais elle n’en pense pas moins ! Raffinée et sophistiquée (même si elle a tendance à trop fumer), elle est présente à l’ambassade de Vichy pour faire de la traduction. Elevée dans une famille de la bourgeoisie intellectuelle, elle a toujours travaillé dur, excellente à la fois en langues, en sciences et en lettres… Un vrai rat de bibliothèque ! De quoi lui ouvrir toutes les portes, même si elle est une femme. Elle intègre ainsi une grande école et se met à écrire des articles dans des journaux scientifiques, sous le nom de « René ».
Si elle fréquente le beau monde, c’est dans l’armée qu’elle trouve son mari qu’elle aime profondément. Tous deux gaullistes dès 1940, refusant la défaite, ils commencent à faire circuler de vraies informations pour contrer la propagande sur des tracts puis des journaux. A cause de leur manque de moyens, c’est Renée qui recopie les exemplaires à la machine à écrire ! Mais en 1942, son mari, sur le point d’être découvert par les Allemands, décide de rejoindre Londres et les Forces Françaises Libres. Renée reprend seule le journal, appelé Le Réveil, et sa rencontre avec Hélène Perrin lui permet de l’imprimer sur de véritables presses.
En 1943, elle entre en contact avec Honneur et Armée qui lui propose de devenir l’organe de presse du réseau en échange de plus de moyens, comme du papier et de l’encre. Renée accepte à la seule condition de conserver son indépendance. Très douée pour créer des liens avec de possibles rédacteurs, intelligente et astucieuse, Renée est loin d’être soupçonnée dans son travail où on la juge inoffensive. Mais parfois, elle ne peut s’empêcher de se sentir seule, loin de son mari qui lui manque et dont elle n’a plus de nouvelles…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Hélène Perrin
(Jennifer Lawrence)

Âge : 25 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Etudiante en lettres, comédienne ; Rôle dans le réseau : Membre de la branche Propagande, distribution du journal ; Pseudo : Viviane.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

La jeune Hélène a, contrairement à ce que son âge pourrait laisser penser, les pieds sur terre, et c’est bien la seule au sein de la troupe de l’Atelier où elle joue des seconds rôles ! Née en province dans une famille qui a peu de moyens et peu d'ambitions, elle s'assume seule toute petite car sa sœur aînée Suzanne quitte vite la maison pour vivre l’aventure à Paris – ce qui a toujours donné envie à Hélène. Si elle fait de son mieux pour rendre ses parents fiers d’elles, pour être bonne à l’école, elle rêve d’être à la place de ces actrices de cinéma dont on se murmure le nom dans les cours de récréation.
Son existence est bouleversée lorsque sa sœur, qui a pris le surnom d'Ida et qui connaît le succès à Paris, l'appelle auprès d'elle. Hélène n'hésite pas et poursuit ses études dans un lycée parisien puis à la Sorbonne en lettres. Si elle joue à l’Atelier depuis lors, c'est à la Sorbonne qu'elle est le plus connue : après avoir chassé Maxime Andrieu (PV) qu'elle déteste du journal de la fac, elle en devient l'une des rédactrices principales et s'engage également en tant que pompier volontaire ce qui lui donne toutes les clés de l'université. Lorsque vient le temps de l'Occupation, elle entre sans hésiter dans la résistance grâce à la rencontre déterminante de Renée Girault. Ensemble, les deux femmes publient Le Réveil qu’Hélène fait imprimer en secret sur les presses de la Sorbonne. Toujours débrouillarde et décidée, Hélène trouve rédacteurs (dont sa propre sœur), papier et encre, s’occupe de la mise en page et le distribue sous le manteau ou dans les boîtes aux lettres. Mais la jeune femme continue à rêver du cinéma et d’une grande carrière d’actrice…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Emilie Parizeau
(Melissa Benoist)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire, officiellement mariée (couverture) ; Profession : Sans ; Rôle dans le réseau : Radio, chargée des relations du réseau avec Londres ; Pseudo : Odette Chauvet (nom de couverture), au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Mlle Odette Chauvet, fiancée d’un sportif de haut niveau, n'est guère avenante... Au moins, personne n'irait soupçonner que derrière cette femme sévère se cache un agent du général de Gaulle ! Emilie Parizeau, de son vrai nom, n'a en effet jamais été expansive. Cette catholique, issue d'une famille de droite a été une étudiante sérieuse et a fréquenté des militants de l'Action Française. A la fin de ses études, quand le moment est venu pour elle de se marier, Emilie se montre exigeante et refuse de (nombreux) prétendants, quitte à travailler un temps en en bibliothèque pour s'occuper en attendant d'avoir une famille.
Le coup est rude pour cette patriote, en 1940, lorsqu'elle entend le maréchal Pétain annoncer l'armistice et de manière inattendue, Emilie entend l'appel du général de Gaulle qu'elle décide de rejoindre. Elle se joint sans leur laisser le choix à un groupe de jeunes hommes désireux d’aller en Angleterre. Là, elle obtient un emploi de secrétaire le BCRA lorsque celui-ci est créé, mais cela ne lui suffit pas. Elle fait des pieds et des mains auprès de de Gaulle lui-même pour être envoyée en France, quitte à travailler dur pour prouver qu'elle en est capable. On lui cède finalement en 1943 pour l’envoyer en France servir de radio et de liaison entre Honneur et Armée et de Gaulle. Sans compter qu’elle est aussi chargée de rallier à la cause de de Gaulle les autres réseaux de la résistance intérieure. Si elle doit souvent forcer sa personnalité pour travailler avec les autres résistants, Emilie a aussi déjà eu l'occasion de prouver qu'elle pouvait se révéler douée... Mais la jeune femme au contact du terrain où elle fréquente des gens qu'elle n'aurait jamais approchés, se sent parfois grisée, et surtout, tend à revenir sur ses convictions d'avant-guerre. L'antipathique Emilie serait-elle entrain de changer... ?


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Lun 21 Nov - 22:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Dim 16 Oct - 14:45


La Brigade


A savoir

La Brigade a été créée dès l'été 1940 par un militant communiste, Marc Carpentier, refusant de se plier à la ligne du Parti dont les instructions imposaient de respecter le pacte d'alliance de 1938 entre l'URSS et l'Allemagne nazie. Quoique mise en place par des militants communistes, la Brigade est donc d'abord restée à l'écart de tout mouvement politique, acceptant des membres aux convictions relativement variées. Le tout était de ne pas être résigné à accepter l'Occupation. A la fin de l'année 1940, à la mort de Marc, c'est sa compagne Elsa Auray (PV) qui a pris sa suite.

Le réseau a fait sa spécialité des opérations de guérilla menées par des groupes d'action : les assassinats d'officiers allemands ou de collaborateurs et les sabotages ont fait la renommée de la Brigade. Les membres mènent aussi des activités de propagande en éditant des tracts. Depuis 1942, Claire Montigny (PV) a également mis en place un pan plus social dans le but de porter assistance aux familles des prisonniers, aux arrêtés eux-mêmes ou aux membres passés dans la clandestinité, dont la propre chef de la Brigade, Elsa, qui n'a plus aucune existence officielle.

La Brigade a connu de graves coups durs, en 1941 avec l'arrestation d'Elsa qu'il a fallu faire évader, ou au printemps 1943 où une trahison a conduit à la disparition de plusieurs membres. Le réseau demeure très exposé, certains de ses membres étant bien connus des autorités.
Lors de l'été 1943, un rapprochement avec le parti communiste a été opéré en échange de financements dont le réseau a cruellement besoin. La Brigade conserve toutefois une relative indépendance, même si certains de ses membres sont convaincus qu'à la fin de la guerre, il faudra lancer la révolution communiste avec le Parti.

Les membres du réseau sont recrutés par contacts interposés, mais tous ont rencontré Elsa Auray ou Jacques Reynaud (PV) sans pour autant toujours connaître leur véritable identité. Leur planque se trouve dans le sud de Paris, dans une cave de la rue Delambre.

La Brigade repose sur un réseau de contacts et d'informateurs, et est également en lien avec Honneur et Armée avec qui ils organisent la résistance parisienne.


Les personnages

(libres : 4/5)

Direction :
- Elsa Auray (Rose Leslie) ▬ prise
- Jacques Reynaud (Nicolas Duvauchelle)

Groupe Action :
- Thomas Lemaire (Dylan O'Brien)

Groupe Propagande :
- Nicolas Garnier (James McAvoy)

Branche sociale :
- Claire Montigny (Natalie Portman)

Personnages d'autres groupes liés :
- Marisa Bianchi (Alicia Vikander) : membre de l'Abwehr infiltrée dans la Brigade (Forces d'occupation)



Dernière édition par La Propagande le Jeu 29 Déc - 23:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Dim 16 Oct - 14:46



Elsa Auray
(Rose Leslie)

Âge : 23 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Clandestine, se fait passer pour une étudiante ; Rôle dans le réseau : Chef de réseau ; Pseudo : Ian.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Activement recherchée pour ses faits d’armes dans la résistance, rares sont ceux qui connaissent Elsa autrement que par ses pseudonymes. Née en Alsace dans une famille d’origine juive mais plus réellement pratiquante, elle a vécu une grande partie de sa vie à Paris. Ses parents, à la tête de réseaux communistes, fervents défenseurs de l’Alsace française, ont été contraints de fuir la région après la Grande guerre pour échapper aux espions allemands. Elsa, sympathisante communiste sans plus, était alors une jeune fille réservée, avec  une existence plutôt banale.
La guerre vient tout bouleverser. Son père, prisonnier de guerre, disparaît et sa mère et sa sœur, retrouvées par l’Abwehr, sont arrêtées dès le début de l’occupation. Elsa y échappe de peu, elle se joint alors à l’un des tout premiers réseaux de résistance : la Brigade, créée par Marc, son amant. Profondément marquée par ses pertes, elle se renferme, froide, silencieuse, insensible pour certains, état qui empire à la mort de Marc fin 1940. La jeune femme prend la tête du réseau avec efficacité, s’attirant une réputation dans la résistance et l’inimitié des autorités. En 1941, dénoncée, elle est arrêtée et torturée, mais les la Brigade parvient à la faire libérer. Quelques mois plus tard, après un long déni de grossesse, elle accouche d’un petit garçon, le fils de Marc, mais rien ne la détourne de ses responsabilités et de sa volonté d’organiser la résistance en nouant des liens avec d’autres réseaux. Si elle avait des affinités avec le communisme avant la guerre, Elsa n’a accepté un rapprochement de la Brigade avec le Parti qu’au cours de l’été 1943 pour parer au manque d’argent du réseau ayant subi de lourdes pertes. Mais elle persévère, et si elle n’imagine pas survivre à la guerre, il ne sera pas dit qu’elle aura cessé un instant de se battre !


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Jacques Reynaud
(Nicolas Duvauchelle)

Âge : 28 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Cheminot ; Rôle dans le réseau : Second d'Elsa, membre du groupe Action ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Jacques a la révolution dans la peau ! Ses parents, comme ses grands-parents avant eux, se déclarent fièrement ouvriers, c’est donc l’univers bouillonnant du parti communiste qu’il a grandi. Jacques quitte l’école assez rapidement pour intégrer les Jeunesses Communistes qui lui dispensent une formation quasi-militaire. Charismatique, compétent, et surtout convaincu, il est très apprécié de ses camarades et de ses collègues lorsque comme son père, il entre comme cheminot à la SNCF. C’est là qu’ayant rassemblé un petit groupe autour de lui, il fait la rencontre de Marc, l’un de ses meilleurs amis.
A l’été 1939, il approuve la signature du pacte-germano soviétique. Il respecte la ligne du Parti, quitte à voir certains de ses amis comme Marc s’éloigner, et en 1941, quand Hitler attaque l’URSS, il est l’un des premiers à entrer en résistance, rejoignant un réseau communiste. C’est là qu’il se radicalise. Abattre des Allemands ne le trouble pas, et il est persuadé que les otages fusillés en représailles sont un mal nécessaire. Mais au début de l’année 1943, son réseau tombe dans un piège et tous sauf lui sont arrêtés. Jacques fait alors tout pour retrouver le réseau de son ami Marc, dont il ignore la mort. A la Brigade, il ne trouve donc qu’Elsa, qu’il n’a jamais réellement appréciée et dont il ne conçoit pas qu’elle puisse ne pas se réclamer du Parti. L’ambiance explosive du début s’est calmée lorsque le réseau a subi une série d’arrestation au printemps 1943, les obligeant à faire bloc. Le récent rapprochement de la Brigade avec le parti communiste en échange de financements a imposé Jacques comme n°2 du réseau. Satisfait de cette position, Jacques met toujours autant d’ardeur à la tâche, prêt à tout pour faire avancer la cause tout en protégeant la Brigade de la catastrophe qu’il a déjà vécue avec son premier réseau.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Thomas Lemaire
(Dylan O'Brien)

Âge : 20 ans ; Nationalité : Français ; Statut : Célibataire ; Profession : Etudiant en chimie ; Rôle dans le réseau : Artificier, membre du groupe Action ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Si Thomas n’est pas à proprement parler un révolutionnaire, c’est en revanche une sacrée tête brûlée ! Issu d’une famille parisienne aisée, rien ne le destinait à faire la rencontre du communisme, qui croise pourtant son chemin lors de ses études. Elève déjà brillant au lycée, il se lance dans des études de chimie, dans lesquelles il excelle et travaille sous la tutelle d’immenses scientifiques comme Frédéric Joliot-Curie. C’est à l’université qu’il a fait la rencontre de certains de ses camarades, communistes, qui parviennent à le convaincre de se joindre à eux - sans trop d’efforts, car Thomas agit souvent sur des coups de tête.
C’est d’ailleurs sur un coup de tête qu’il décide de s’engager dans un réseau de résistance communiste, après la rupture du pacte germano-soviétique en 1941, convaincu qu’il faut faire quelque chose contre l’occupation allemande. Le petit génie de la chimie, comme ses amis étudiants l’appellent parfois, sait qu’il ferait une bonne recrue pour un réseau : il sait parfaitement comment fabriquer une bombe ! C’est par l’intermédiaire de ses camarades communistes qu’il entre finalement dans la Brigade à la fin de l’année 1941. Thomas est un élément assez efficace, qui se fait remarquer par son inconscience chronique. Mais depuis quelques mois, il est devenu plus inquiet. Une action a mal tourné, et il ne s’en est sorti que grâce à un coup de chance alors que ses camarades ont été arrêtés. S’il fait comme si de rien n’était, cet événement a beaucoup marqué le jeune homme. Et la certitude d’avoir échappé de peu à une arrestation et à la torture l’effraient plus qu’il ne veut bien le dire…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Nicolas Garnier
(James McAvoy)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Instituteur ; Rôle dans le réseau : Responsable de la propagande, membre du groupe Action ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Si les membres de la Brigade connaissent Nicolas, ce n’est pas seulement parce qu’il est l’un des plus anciens du réseau. L’instituteur est réputé pour sa gentillesse, sa bonne humeur et son incroyable sens de la formule. Déjà dans sa jeunesse, Nicolas, jeune militant communiste, avait toujours une blague amusante lorsqu’il entraînait ses camarades colleurs d’affiches ou distributeurs de tracts. Très présent dans sa cellule, il devient également instituteur, métier qu’il pratique depuis avec passion et bienveillance, faisant de lui le professeur préféré de l’école. Et Nicolas le rend bien à ses élèves qu’il adore et sur lesquels il veille avec la même attention que s’ils étaient ses propres enfants.
En 1938, il n’accepté que forcé le pacte germano-soviétique, ce qui ne l’empêche pas de faire partie, un an plus tard, des quelques milliers de communistes internés après l’interdiction du Parti. On le libère rapidement, à condition qu’il aille se battre. A l’armée il reste égal à lui-même, toujours prêt à rendre service ou à faire un bon mot. Au moment de la débâcle, il arrive à s’échapper avec quelques soldats pour ne pas être prisonnier et retourne à Paris où un ami bien placé lui permet de redevenir instituteur dans une école où ses collègues ignorent son passé communiste. C’est un ancien camarade, Marc Carpentier, qui vient lui proposer de rejoindre la Brigade, ce que Nicolas accepte. Il s’impose alors comme le plus doué pour rédiger des tracts, qu’il copie à la main avant d’avoir toujours de nouvelles idées pour les distribuer, tout en participant aux autres actions du réseau. Malgré les coups durs qu’a subit la Brigade, et la crainte d’être découvert par ses collègues, il reste optimiste. Depuis peu, Nicolas a même un projet : trouver une presse pour faire imprimer plus de tracts et les diffuser à plus grande échelle.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Claire Montigny
(Natalie Portman)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Chanteuse ; Rôle dans le réseau : Responsable de la branche sociale ; Pseudo : Au choix.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Claire Montigny est née loin de la scène des cabarets où elle fait merveille depuis le début de la guerre. Issue d'une famille dans le besoin, Claire a toujours dû  de se battre pour obtenir ce qu'elle voulait. Si ses parents étaient communistes, elle s'est toujours tenue à l'écart de la politique pour réaliser son rêve : être chanteuse. Ce rêve paraissait impossible mais Claire ne s'est jamais laissé abattre. Pour gagner de l’argent, elle décide de faire l'école des surintendantes d'usine. Devenue assistante sociale, elle encadre les employées de grands usines parisiennes, installe des services sociaux dans ceux-ci et se lie avec des féministes qui prônent une meilleure organisation du travail.
En 1939, la chance tourne : repérée par un propriétaire de cabaret, elle est propulsée sur le devant de la scène. C'est le bonheur absolu qui n'est que peu terni par le début de l'occupation allemande. Elle s'émeut des lois répressives et de devoir chanter devant des soldats allemands, mais le rêve est à ce prix. En 1942, elle est choisie avec d’autres artistes français pour faire un voyage en Allemagne. Claire est effarée de devoir chanter devant des centaines de prisonniers français qui ne sont parfois pas gardés dans de bonnes conditions et de constater l'atmosphère nauséabonde qui règne à Berlin. De retour en France, elle prend contact avec d'anciens amis de ses parents, communistes, qui la font rentrer dans la Brigade. Claire y apporte des informations qu'elle déniche lors des soirées mondaines. Mais elle a aussi un projet : constituer un service social au sein de la résistance pour aider les familles des prisonniers, ceux qui ont été arrêtés et aider les fuites vers les maquis. Et cela tout en continuant son double jeu, même s'il lui est de plus en plus difficile de continuer à se compromettre...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Sam 12 Nov - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Dim 16 Oct - 14:46


Special Operations Executive (SOE)


A savoir

Le SOE (ici la section F pour la France) est un organe des services secrets britanniques créé en 1940 sous les ordres de Winston Churchill, dont les agents ont pour mission de prendre contact avec les réseaux sur les territoires occupés afin de coordonner les actions et de contribuer à la réalisation des plans de guerre britanniques.

Le réseau PILOT rassemble les agents de deux réseaux du SOE en France : PILOT et SYBILLE, qui ont subi de lourdes pertes en 1943 et ont choisi de fusionner pour pouvoir continuer à exister, malgré les difficultés. C’est le chef de SYBILLE, Peter Rosewood (PV) qui a pris la tête du nouveau réseau, un des rares rescapés de son ancienne équipe avec Mary Leigh (PV). PILOT a quant à lui perdu son chef (Frédéric, nom de guerre : Maurice) il y a plusieurs mois, et certains de ses membres dans les arrestations de l’été 1943.

Le premier objectif du réseau est de nouer des liens avec les autres mouvements de résistance. Ils ont également pour mission de former les maquisards et d’organiser les parachutages venus d’Angleterre – objectif compromis pour le moment car PILOT a perdu son ancien radio, n’a pas encore pu prendre contact avec la nouvelle, Caroline Sinclair (PV), ce qui empêche les communications avec Londres. Leur dernier objectif est stratégique : détruire les émetteurs de Radio Paris pour la faire taire, mais pour cela, ils ont besoin de contacts avec les autres réseaux de résistance de la région. En résumé : PILOT doit surtout se reconstruire et panser les plaies laissées par les arrestations avant de reprendre ses missions.

La grande majorité des membres de PILOT sont envoyés d’Angleterre, mais certains membres ont été recrutés en France par les membres eux-mêmes, comme Baptiste Renaudin (PV). A l’exception de ce dernier, chaque agent du SOE vit sous couverture, ils possèdent donc tous une fausse identité composée d’un nom et d’un prénom français. Leur nom de guerre – généralement un simple prénom – leur sert à communiquer avec Londres et les autres réseaux de résistance.

PILOT entretient des contacts avec des maquis, dont ils doivent former les membres. Pour l’instant, ils n’ont pas encore de liens avec les grands réseaux de résistance parisiens.

Les personnages

(libres : 3/5)

Chef du réseau :
- Peter Rosewood (Michael Fassbender) ▬ pris

Saboteurs :
- Baptiste Renaudin (Jake Gyllenhaal)
- Mary Leigh (Marion Cotillard)

Courrier :
- Alice Laneuville (Sarah Gadon)

Radio :
- Caroline Sinclair (Keri Russel) ▬ prise

Personnages d'autres groupes liés :
- Simone Gauthier (Natalie Dormer) : informatrice pour la Gestapo, infiltrée dans le SOE (Forces d'occupation)


Dernière édition par La Propagande le Jeu 29 Déc - 23:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   Dim 16 Oct - 14:46



Peter Rosewood
(Michael Fassbender)

Âge : 36 ans ; Nationalité : Franco-britannique ; Statut : Célibataire ; Profession : Au choix (couverture) ; Rôle dans le réseau : Chef de réseau ; Fausse identité : Au choix ; Nom de guerre : Paul.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Peter, jadis enjoué et plein de vie, est de ceux dont la vie a été bouleversée par la guerre. Pur produit de deux cultures, il a grandi entre la France et l'Angleterre d'où sa mère et son père étaient respectivement originaires. C'est à Paris qu'il fait ses études et rencontre sa fiancée, Sybille. Sa capacité d'adaptation, sa double nationalité et sa force de volonté le font remarquer par les services secrets anglais qui font de lui leur agent en Europe. Mais au début de la guerre, Peter est en Angleterre et assiste impuissant à la défaite, à son grand désespoir car Sybille est toujours en France. On lui donne bientôt l'occasion de la rejoindre : dès 1940, un dirigeant du tout jeune SOE lui propose de remplir des missions dangereuses en France, ce qu'il accepte, ayant l'habitude du terrain et des contacts sur place. Après une formation éclair, il est l'un des premiers parachutés du SOE. Avec l’aide de Sybille, il construit de toutes pièces son premier réseau.
Malheureusement, Peter est trahi par une taupe – dont il ignore encore l'identité aujourd’hui – et tout son réseau est arrêté. S'il parvient à rejoindre l'Angleterre, ce n'est pas le cas de Sybille qui meurt sous la torture, malgré plan imaginés par Peter pour la sauver. C'est seul, puisqu'il a perdu toute son équipe, qu'il insiste pour être renvoyé en France en 1942. Il monte le réseau SYBILLE, qui subit à son tour de lourdes pertes au cours de l’année 1943 auxquelles Peter est encore l’un des rares à échapper. S’il prend la décision de fusionner avec un autre réseau du SOE, et semble déterminé à accomplir ses missions et à remettre PILOT sur pieds, il cache à peine que son véritable but est de se venger de tous ceux qui ont causé la mort de sa fiancée...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Baptiste Renaudin
(Jake Gyllenhaal)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Ouvrier des usines Brunellières, pompier volontaire ; Rôle dans le réseau : Saboteur ; Fausse identité : Sans ; Nom de guerre : Achille.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Baptiste n’imaginait pas qu’il ferait un jour partie d’un réseau de résistance anglais ! Issu d'une famille modeste, dans laquelle il est l'aîné, il est très proche de sa petite sœur, Inès. Il soutient son ambition de devenir danseuse, même lorsqu'il faut l'aider à rassembler beaucoup d'argent pour partir aux États-Unis, quitte à travailler deux fois plus dur au sein de l'usine Brunellière, où il a un poste assez physique. Courageux et opiniâtre, quoiqu'un peu bourru par moments, ce n'est pas ce qui l'impressionne : Baptiste pratique la boxe en amateur. Doué, il rêve de compétitions prestigieuses. Mais alors qu'il veut s’engager dans l'armée en 1939, on lui découvre une faiblesse cardiaque qui lui ferme les portes de l'armée, et celles de la compétition. La frustration est grande pour Baptiste, malgré le retour de sa sœur en France, venue le soutenir (même s'il voulait l'en empêcher, ignorant qu'elle lui mentait en disant connaître le succès), si bien qu'il se fait engager en tant que pompier, en mentant sur ses antécédents médicaux. Ainsi, le voilà lié à la Défense passive, à défaut de pouvoir aller se battre contre les Allemands.
La défaite, puis l'occupation, et le fait de travailler pour les Boches avec les usines Brunellière le font bouillir, et il néglige sa santé en s'investissant beaucoup dans son rôle de pompier. En 1941, un ancien camarade boxeur, Frédéric, lui propose de rejoindre le réseau PILOT qu’il dirige. Baptiste accepte et devient son second. A l’arrestation de Frédéric il y a quelques mois, c’est lui qui prend les commandes de PILOT et doit accepter, bon gré mal gré, de fusionner à l'été 1943 avec le réseau de Paul (Peter Rosewood) qui devient le nouveau chef, en vertu de son expérience et parce que Londres le connaît. Baptiste a retrouvé son rôle de second, mais il avait pris goût aux responsabilités. Et ce nouveau leader ne lui dit rien qui vaille…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Mary Leigh
(Marion Cotillard)

Âge : 40 ans ; Nationalité : Anglaise ; Statut : Célibataire ; Profession : Journaliste au Courrier Parisien ; Rôle dans le réseau : Saboteuse et formatrice ; Fausse identité : Marie Vincent ; Nom de guerre : Violette.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Née dans une riche famille anglaise, Mary est pourtant loin du cliché de l'aristocrate. Elle a grandi avec des parents diplomates et a beaucoup voyagé, si bien que l'inconnu ne lui fait pas peur : c’est la promesse de nouvelles aventures. Il n'était donc pas question de se contenter de suivre un mari, Mary voulait vivre des aventures par elle-même, et rien ni personne ne lui a jamais résisté. Après des études de langues qui l'ont rendu polyglotte, elle rejoint l’École libre de sciences politiques de Paris puis déniche un poste de secrétaire d'ambassade à Berlin. Son travail lui permet de voyager puisqu'elle change régulièrement de poste, et d'être dans les arcanes de la diplomatie dont elle devient une spécialiste.
En 1940, elle est en poste à Vichy où elle est chargée de maintenir des relations cordiales entre le régime de Pétain et l'Angleterre. Mais très vite, Mary n'a plus aucune illusion et conseille à ses chefs de poursuivre la guerre sans rien attendre de Pétain. De retour en Angleterre, elle est contactée par le SOE : sa connaissance de la France et son sang-froid sont des atouts ! Après formation, elle est parachutée en France. Peter Rosewood, le chef de son réseau, est une vieille connaissance. Elle devient  un pilier dans le réseau et usant de sa couverture de journaliste au Courrier Parisien, elle collecte des informations. Elle effectue également des sabotages, cherche des caches sûres et va jusqu'à donner de l'exercice physique et entraîner au tir des groupes de maquisards qu'elle a pris sous son aile ! Son habilité et sa prudence lui ont permis d’échapper aux arrestations de 1943 et de suivre Peter au sein du réseau PILOT. Mais la tâche la plus importante de Mary est peut-être celle de calmer les ardeurs vengeresses de Peter qui pourraient devenir dangereuses pour tout le monde…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Alice Laneuville
(Sarah Gadon)

Âge : 28 ans ; Nationalité : Canadienne ; Statut : Célibataire ; Profession : Employée dans la maison de couture Varlencourt ; Rôle dans le réseau : Courrier ; Fausse identité : Alice Bordet ; Nom de guerre : Hermione.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Cachée derrière ses grands sourires angéliques et ses faux airs d’écervelée, Alice a toujours été bonne menteuse, même lorsqu'elle vivait encore au Canada. Fille d'un industriel de Montréal, et d'une française, Alice a appris à aimer le pays d'origine de sa mère, la France, qu'elle a plusieurs fois visité avec son petit frère et où vit une tante. Enfant brillante et persévérante, elle se donne en grandissant un objectif très précis : devenir avocate. Elle est sur le point de réussir ses études quand la guerre éclate.  
La vie des Laneuville bascule au début de 1942, lorsque le petit frère d'Alice, Anselme, qu’elle adore, disparaît en laissant un mot disant qu'il se rend en Angleterre pour se battre contre l'avis de leurs parents. Alice, inquiète, décide d’aller le retrouver à Londres, où elle apprend qu’il a été abattu en France. Mais elle ne peut croire à la mort d'Anselme et, par dépit, s’engage dans la Women's Auxiliary Air Force. C'est là que le SOE la repère, et lui propose de l'entraîner pour l'envoyer en France. Persuadée qu'elle y retrouvera son frère, Alice accepte et suit un entraînement intensif pour être formée comme courrier, c’est-à-dire pour assurer la communication entre les membres du réseau et avec d’autres réseaux sur le terrain. Envoyée en France dans le réseau PILOT début 1943, elle y cherche sa tante. Mais Aimée Varlencourt, propriétaire d'une maison de haute couture, ne la reconnaît pas, et pire, semble collaborer avec les Allemands. Alice se fait engager par Aimée, au cas où Anselme viendrait. Un jour, elle fait la rencontre de Viktor, un soldat allemand... qui lui plaît, mais elle met finalement fin à leurs rencontres, trop honteuse de ses sentiments. Elle poursuit ses activités au sein du SOE, où elle est aussi chargée de repérer les terrains pour les parachutages et le transit des agents. Et ce malgré les difficultés du réseau, car rien ne saurait la décourager !


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Caroline Sinclair
(Keri Russell)

Âge : 31 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Mariée ; Profession : Secrétaire et radio d'Edouard Cabanel ; Rôle dans le réseau : Radio ; Fausse identité : Au choix ; Nom de guerre : Clémence.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Karolina Pakoslawski est née dans une famille bourgeoise polonaise. Passionnée pour la photographie, elle s’installe à Paris au début des années 30 pour apprendre et percer. Elle vit une vie de bohème, un temps interrompue par la guerre d’Espagne. Engagée dans un magazine, celle qui se fait appeler « Kapa » part dès 1936 couvrir le conflit. C'est là-bas qu'elle fait la rencontre de son mari, aviateur français, et aussi qu'elle connaît ses premiers succès. Blessée en 1938, elle doit rentrer à Paris, mais continue ses clichés. Mariée en 1939 à son aviateur, elle est enceinte et sans nouvelles de sa famille lors de la défaite française. L’arrestation – à laquelle elle échappe de peu – de son groupe d’amis, réputés communistes, la pousse à suivre son époux en Angleterre pour y rejoindre de Gaulle.
A Londres, prenant prétexte de sa grossesse, on la laisse de côté pour ne lui donner que des petits rôles après la naissance de sa fille. Éprise d'action, Caroline, comme elle se fait appeler, claque la porte des gaullistes. Dès 1941, elle entre au SOE, qui décide de l'envoyer sur le terrain l'année suivante. Elle réalise une première mission en France auprès du réseau PILOT. Un succès qui lui vaut d’être très recherchée, et elle doit repartir en Angleterre dès ses objectifs atteints. À Londres, elle apprend que son mari est parti en Afrique, et reprend son entraînement où elle se perfectionne dans les codes et les transmissions radio. C'est cet agent efficace mais paranoïaque et autoritaire, qui n’a pas la langue dans sa poche, qu’on envoie auprès de l’ambassadeur Cabanel en 1943 pour l'assister, mais aussi pour le surveiller. Caroline doit également remplacer le radio du réseau PILOT, récemment disparu. Mais entre les relations explosives avec Cabanel et la difficulté à retrouver PILOT, la mission de Caroline s’annonce compliquée !


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RÉSISTANTS   

Revenir en haut Aller en bas
 

RÉSISTANTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RP BAL: Au Menu, victoire sangravette et purée de résistants
» [Récapitulatif] Résistants et autres espions
» Cérémonie d'Honneur aux Résistants
» Clan : Résistants
» RÉSISTANTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Avis de recherche »-