Partagez | .
 

 FORCES D'OCCUPATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: FORCES D'OCCUPATION    Mar 1 Juil - 16:09



Forces d'occupation


Quelques informations


Les forces d'occupation désignent tout le personnel affecté aux services militaires des Allemands à Paris. En effet, les occupants gouvernent directement la ville, ils ont donc besoin d'une administration : c'est la Wehrmacht, l'armée allemande régulière qui gère les problèmes de l'occupation en elle-même. Les soldats stationnés à Paris y remplissent des fonctions précises ou ne sont parfois là qu'en repos ou en faction en attendant des ordres pour aller se battre sur le front de l'est, alors que d'autres s'apprêtent à partir sur le mur de l'Atlantique à l'ouest. C'est également au sein de la Wehrmacht que se trouvent les bureaux de la Propagande et de la censure. L'armée a son propre service de sécurité, l'Abwehr. Toutefois, les forces d'occupation peuvent se reposer sur d'autres divers organismes pour les aider à asseoir leur pouvoir à Paris, notamment l'ambassade d'Allemagne. Mais pour les Parisiens, ce sont les troupes SS qui sont les plus redoutées : régiments d'élite, ils stationnent dans des casernes de la ville et pourchassent avec une efficacité redoutable tous les ennemis du régime, notamment les résistants qui ne sont que des terroristes pour eux. Mais les forces d'occupation, malgré les apparences, ne sont pas toutes unanimes sur la conduite à tenir : rivalités internes et résistance gangrènent lentement mais sûrement leur autorité. Sans compter que les défaites militaires en Italie et à l'Est s'accumulent.


Vous êtes perdu ? N'hésitez pas à consulter la liste des PVs et à venir demander conseil au staff quant au choix de votre personnage !

Pour vous aider dans votre choix, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur les diverses intrigues auxquelles les pvs sont liés !

Les personnages

(les avatars sont négociables)


Services de la Wehrmacht (libres : 4/8)
- Gerhardt Lengefeld (Ed Harris) ▬ PNJ
- Friedrich Krebs (Tom Hiddleston)
- Wilhelm Feigel (Mathieu Amalric) ▬ pris
- Ingrid Lorre (Julianne Moore) ▬ prise
- Manfred Mohr (Charles Dance) ▬ pris
- Greta Diemer (Jessica Chastain)
- Xavier Mongez (Eddie Redmayne)
- August Baumann (Harry Lloyd)

Abwehr (libres : 2/4)
- Rainer Bergmann (Mads Mikkelsen)
- Dieter Trinkl (Nicolaj Coster-Waldau) ▬ réservé
- Béatrice Beauclair (Hayley Atwell) ▬ prise
- Marisa Bianchi (Alicia Vikander)

Schutzstaffel (SS) (libres : 4/6)
- Klaus Halder (Christoph Waltz)
- Viktor Fiebes (Daniel Brühl)
- Maximilian Lorre (Rufus Sewell) ▬ pris
- Matthias Müller (Alexander Skarsgard)
- Simone Gauthier (Natalie Dormer) ▬ prise
- Irène Oswald (Evelyne Brochu)

Réseau Reigen (libres : 2/4)
- Hasko Landgraf (Volker Bruch) ▬ pris
- Margarete Halder (Annabelle Wallis) ▬ prise
- Silke Fetting (Emilia Clarke)
- Gustav Selbst (Aaron Johnson)

Ambassade d'Allemagne (libres : 2/3)
- Hans Jaeger (David Tennant)
- Klara Jaeger (Diane Krüger)
- Franziska Becker (Keira Knightley) ▬ prise



Dernière édition par La Propagande le Mar 9 Mai - 21:11, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Mar 1 Juil - 16:11


Services de la Wehrmacht


A savoir


La Wehrmacht est le nom par lequel est désignée l'armée allemande régulière. Elle regroupe l'armée de terre (la Heer), l'armée de l'air (la Luftwaffe) et la marine (la Kriegsmarine). Si nous n'avons pas de marins à Paris, vous y trouverez néanmoins des représentants des deux autres corps, à tous les niveaux de la hiérarchie : certains sont à Paris en repos, d'autres en faction en attendant des ordres pour aller se battre sur le front de l'Est, d'autres encore ont des devoirs militaires à remplir à Paris. Si la Wehrmacht est loin d'être innocente des crimes de guerre des nazis, il est néanmoins à noter que ses dirigeants sont souvent plus mesurés que leurs collègues de la SS dont ils désapprouvent d'ailleurs les méthodes. Mais les gens de la Wehrmacht sont des soldats, et surtout ils obéissent aux ordres quoi qu'il arrive...

A Paris, la Wehrmacht est sous les ordres de Gerhardt Lengefeld (PNJ), gouverneur du Gross-Paris et se décline en plusieurs services : la Propagande qui se charge aussi des questions de censure et l'administration militaire à proprement parler qui gère des questions aussi diverses que la sécurité, la justice militaire ou le rationnement.

Le département de la propagande s'occupe de diffuser les idées du Reich auprès des populations françaises. Ce sont eux qui supervisent l'intégralité de la production médiatique et culturelle parisienne. Ils surveillent publications et productions, quand ils n'imposent pas les leurs. S'ils travaillent parfois avec les artistes et médias français, leur contrôle sur eux se doit d'être total et s'ils peuvent offrir un visage amical, c'est purement par manipulation, et ils ne reculeront devant rien pour imposer l'idéologie nazie sur le territoire occupé. Briser le moral des français, les plier aux idées du parti nazi, les convaincre de la supériorité allemande et les soumettre, tels sont leurs buts, et il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir d'une communication implacable...

Les personnages

(libres : 4/8)

- Gerhardt Lengefeld (Ed Harris) ▬ PNJ
- Friedrich Krebs (Tom Hiddleston)
- Wilhelm Feigel (Mathieu Amalric) ▬ pris
- Ingrid Lorre (Julianne Moore) ▬ prise
- Manfred Mohr (Charles Dance) ▬ pris
- Greta Diemer (Jessica Chastain)
- Xavier Mongez (Eddie Redmayne)
- August Baumann (Harry Lloyd)


Dernière édition par La Propagande le Dim 16 Oct - 16:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Mar 1 Juil - 16:11



Gerhardt Lengefeld
(Ed Harris)

Âge : 60 ans ; Nationalité : Allemand ; Statut : Marié ; Profession : Général de la Wehrmacht, gouverneur de la ville de Paris.


Ceci est un PNJ. Merci de le contacter via mp pour un lien.

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Nommé au poste de gouverneur du Gross-Paris, le général Lengefeld n'est pas le premier venu comme le prouvent ses brillants états de service et ne se laisse guère impressionner ni par l'ampleur de la tâche. Et s'il vient d'arriver à Paris, il n'a aucunement l'intention de se faire marcher sur les pieds, tant il est soucieux de son prestige et de son autorité qui ne souffre aucune contestation. Issu d'une excellente famille berlinoise, ancien de la première guerre mondiale, il s'est très tôt engagé dans le parti nazi où il a gravi les échelons jusqu'à se retrouver dans les petits papiers des grands du régime.
C'est le Führer en personne qui l'a choisi pour Paris pour ses faits d'armes particulièrement glorieux et sanglants durant la campagne de Russie, dont la réputation l'a précédé dans la capitale de l’état vaincu qu'est la France. S'il obéit strictement aux ordres qu'on lui donne, il est surtout connu pour sa sévérité et sa force de décision à laquelle nul ne résiste. Il n'est pourtant pas un nazi fanatique et a bien l'intention de profiter de ses fonctions pour son enrichissement personnel : immobilier, œuvres d'art, produits de luxe et autres affaires juteuses liées aux expropriations, rien ne lui échappe, grâce à son ami Friedrich Krebs qui lui sert de prête-nom, et il n'est pas non plus totalement insensible à un pot de vin. Mais il ne faudrait pas le sous-estimer pour autant : il est là pour remettre de l'ordre à Paris et il entend bien avoir des résultats à présenter à Berlin, surtout pour faire taire ces personnalités SS qu'il a toujours eu du mal à supporter et pour cela, il est prêt à tout.





Friedrich Krebs
(Tom Hiddelston)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Profession : Oberleutnant (Lieutenant) - Responsable de la section presse de la Propaganda (Wehrmacht).


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Le visage de Friedrich vous dit quelque chose ? Rien d'étonnant mais ce n'est pas seulement dû à ses fonctions de fonctionnaire zélé de la Propagande, mais aussi parce qu’il est une star des courses automobiles ! Issu d'une famille aisée, le jeune homme mène tôt deux carrières en parallèle : celle de pilote automobile et celle de journaliste. Ayant servi de correspondant à Londres et à Paris et ayant voyagé dans le monde pour ses courses, il connaît bien la politique étrangère. Au milieu des années 30, il adhère au parti nazi mais s'il est véritablement convaincu par les idées du Führer, Friedrich est loin d'être un fanatique et sait profiter de la situation à son avantage.
En 1940, il est envoyé à Paris dans les services de propagande du Reich mais se met à tremper dans des trafics : il accorde du papier aux journaux contre de l'argent, ferme les yeux sur quelques contraventions en échange de pots de vins. Quand le gouverneur de l’époque l'apprend, Friedrich est renvoyé à Berlin. Employé au ministère de la Propagande, il déploie une ingéniosité qui le fait remarquer de Gerhardt Lengefeld, un général qui devient son plus fidèle ami. Friedrich, doué en communication, a participé à faire la réputation de celui qui allait devenir le gouverneur de Paris et qui a permis à Friedrich de revenir récupérer son ancien poste. Cette fois, Friedrich compte bien reprendre ses anciens agissements avec l'aide du gouverneur ! Friedrich lui sert de prête-nom dans des transactions financières louches et ils partagent ses gains. Mais à son poste, il a des informations de première main, sait que la guerre commence à tourner mal et prépare en secret la suite. Ce vrai maniaque du contrôle, totalement tatillon, n'est pas prêt à mourir pour le Reich…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Wilhelm Feigel
(Mathieu Amalric)

Âge : 41 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade : Chargé du groupe cinéma de la Propaganda, responsable de la Continental Films.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Wilhelm est connu du tout-Paris, on loue sa sympathie et sa volonté d'arranger tous ses collaborateurs, par simple amour du cinéma. On gagnerait pourtant à se méfier de celui qui est à la tête de la Continental-Films, la société de production créée en 1940 par Goebbels, le ministre de la Propagande. Fils d'un philosophe allemand célèbre, Wilhelm a grandi dans un cadre privilégié. Son père ne cesse de lui parler des intellectuels français ou de Paris, endroit où est né ce qui devient la passion du garçon : le cinéma. Il prouve dès ses débuts comme producteur qu'il sait dénicher les talents : il comprend la valeur du parlant à une époque où tout le monde pense que cela finira par passer et il se fait un nom dans le monde du cinéma, allant de festivals en festivals et voyageant dans le monde entier.
Wilhelm rejoint le parti nazi en 1933, plus par conformisme que par conviction et il se forge des amitiés avec des dignitaires nazis qui apprécient ses films. C'est la raison pour laquelle il est recommandé à Goebbels qui cherche un responsable pour sa Continental et pour le groupe Cinéma de la Propaganda à Paris. Mais Wilhelm aide les réalisateurs français qui ont du talent et qu'il admire et en fermant les yeux sur la confession juive de certains employés – tout en les surveillant. Car en effet, Wilhelm est particulièrement doué pour que ces petits secrets servent ses propres intérêts. Il n'hésite pas à faire du chantage aux cinéastes pour qu'ils remplissent ses conditions en échange d'argent pour les pellicules, les costumes ou les décors ou encore à ceux qu'il semble protéger lorsqu'il en a besoin. Faut-il faire confiance à cet homme ? Est-il un artiste engagé ou un nazi prêt à trahir à la première occasion ?


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Ingrid Lorre
(Julianne Moore)

Âge : 39 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Mariée à Maximilian Lorre ; Grade : Grade honorifique de major (commandant), chargée de la section culture de la Propaganda.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Il ne faut jamais se fier aux impressions… C’est particulièrement vrai dans le cas d’Ingrid, cette femme au cœur de glace qui est, derrière sa façade sympathique de passionnée de culture, une membre zélée du NSDAP. Ingrid a grandi à Berlin dans une famille qui s'est acharné à faire d’elle une jeune fille accomplie. En effet, Ingrid a multiplié les activités artistiques du théâtre aux cours de danse, de dessin ou de piano. Dès ses dix-huit ans, elle fait preuve d'une culture étonnante et est capable de parler de tous les livres ou tous les films possibles. Mais Ingrid évolue sans but dans une petite vie sans ambition, sinon celle de se marier et qui la laisse insatisfaite.
Son existence change le jour où des amis l'entraînent voir le discours d'un homme dont on murmure le nom dans les milieux qu'elle fréquente, un certain Adolf Hitler. Elle, qui est fascinée par le charisme de cet homme et subjugué par son discours, s'engage avec enthousiasme dans le parti nazi qui arrive au pouvoir. Son entrain et son dévouement la font rapidement connaître des dirigeants du parti, tant et si bien qu'elle est l'une des seules femmes à être agrégée aux plus hautes sphères et elle acquiert l'oreille des grands noms. Couronnement de son ambition, elle épouse Maximilian Lorre dont elle aide l'avancement. Après la défaite française, ils sont envoyés tous les deux à Paris où Ingrid gère le groupe Culture de la Propaganda. Elle est de toutes les soirées mondaines, de tous les spectacles et vernissages, et s'occupe des œuvres d'art spoliées, tout comme de l'épuration culturelle, jetant au feu les titres interdits sans aucun état d'âme. Mais si elle est respectée et fêtée de partout, elle s'est aperçue que son mari la trompait avec une petite Française de rien du tout et entend bien se venger…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Dim 16 Oct - 15:59, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Mar 1 Juil - 16:13



Manfred Mohr
(Charles Dance)

Âge : 60 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Marié ; Profession : Oberst dans la Luftwaffe, responsable de l'aéroport d'Orly.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Modèle par excellence de l'officier de la Wehrmacht, Manfred est un héritier de la vieille Allemagne impériale. Né en Prusse, en plein milieu du futur corridor de Dantzig, ce fils d'industriel renonce rapidement à une carrière d'écrivain et s'engage dans l'aéropostale allemande pour qui il effectue des voyages en Afrique et Amérique du Sud. Aventurier, séducteur, il s'engage en 1914 dans la jeune Luftwaffe. Après avoir effectué des missions d'espionnage et de formation des pilotes, il rejoint le célèbre Fliegender Zirkus, côtoyant ainsi les autres As de l'aviation allemande, comme le Baron Rouge ou Hermann Goering, acquérant le surnom de l'Aigle, devenu le Vieil Aigle. Démobilisé en 1918, Manfred,ne peut supporter le Diktat de Versailles ni de voir sa ville être remise à la Pologne, d'où son adhésion au NSDAP. Il réintègre la Wehrmacht en 1937 et effectue plusieurs missions sur le front de l'Est et en Pologne, avant de devenir instructeur en France. En 1942, il est nommé à la tête de l'aéroport d'Orly avec le grade d'Oberst.  Ses valeurs de droites l'ont fait logiquement adhérer au parti nazi, mais il lui arrive de plus en plus fréquemment de s'interroger, sans qu'il l'évoque devant quiconque, sur le bien-fondé de certaines décisions du régime, au fur et à mesure que la guerre avance. Cependant, que faire pour répondre à l'horreur ? Son poste a beau être prestigieux, tout ce qu'il peut faire, c'est retarder quelques transferts de biens et d'oeuvres d'art à Berlin...et puis passer dans la résistance, ce serait trahir, une option impensable pour Manfred.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Greta Diemer
(Jessica Chastain)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Profession : Gefreiter (caporal), secrétaire du gouverneur de Paris.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Difficile de ne pas remarquer Greta, plantée derrière son bureau, lorsque l'on rend visite au gouverneur de Paris. Pur produit de l'idéologie nazie, la jeune femme, auxiliaire féminine de l'armée de terre allemande, porte l'uniforme et se considère comme un véritable soldat. Pourtant elle cache un secret qui pourrait tout compromettre. Nièce d'un militaire haut placé dans le parti, elle a été élevée dans une famille dans l'optique de redonner à l'Allemagne sa gloire d'antan. Greta a été dans les écoles pour former les parfaites filles attendues par le parti, a fait partie de toutes les organisations de jeunesse et si elle a rapidement oublié les travaux de couture, elle a su en tirer une solide culture. Si elle s'acharne à brimer son goût pour la coquetterie et la lecture, elle n'a guère envie de devenir femme au foyer et quitte sa famille vite pour s'engager dans l'armée et se rendre utile.
Envoyée à Paris, elle accumule plusieurs postes dans la défense antiaérienne, comme opératrice dans les transmissions, avant d'atterrir secrétaire du gouverneur grâce à ses qualités de dactylographe. Greta connaît tous les dossiers et se sait indispensable. On la croise dans les couloirs des bâtiments publics où elle transporte les notes de service, connaît tout le monde et a pris goût à sa fonction. Mais elle sait qu’elle ne pourra pas rester célibataire encore très longtemps dans ce régime où les femmes doivent produire des enfants. Pourquoi ne pas essayer de se choisir un mari haut placé ? La chasse est ouverte, combien même elle semble plutôt attirée par les femmes... Pourtant Greta ferait bien de se méfier : si elle a bien dissimulé le fait qu'elle avait des grands-parents juifs, ce petit secret-là risque bien de lui exploser à la figure et de tout détruire.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Xavier Mongez
(Eddie Redmayne)

Âge : 25 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Grade : Obergefreiter (caporal-chef), responsable de l'inventaire des biens spoliés.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Xavier est un « malgré nous ». S’il porte l'uniforme de la Wehrmacht et fait l'inventaire des biens spoliés aux ennemis du Reich, c’est contre sa volonté et son éducation qui lui a appris à détester cette armée. Mais lorsque l'avis de conscription est arrivé en août 1942, il n'a pas eu le choix. Le jeune homme est en effet né en Alsace et il parle français et allemand bien que sa famille soit francophile et patriote. Xavier a grandi dans une certaine insouciance même s'il note avec inquiétude les revendications militaires du parti nazi, allant à Paris pour faire des études d'histoire de l'art à l'école du Louvre, avant de retourner à Strasbourg. Ce bon camarade ne rêve que d'une vie normale et il ne lui reste qu’à trouver une petite amie, ce dont il ne désespère pas malgré ses déboires amoureux.
Tout bascule en 1940. L'Alsace est incorporée dans le Reich allemand ce que la famille Mongez a du mal à accepter. Xavier devient citoyen allemand et lorsque l’Allemagne a besoin de chair fraîche en 1942, c'est aux Alsaciens qu'on fait appel. Xavier part pour le front de l'Est face à l'armée soviétique. N’ayant aucune envie de laisser sa vie pour les rêves d'expansion nazie, amer et terrifié, il tente une évasion mais c’est un échec. Un de ses complices est repéré, arrêté et exécuté ce qui le convainc définitivement qu'il doit quitter cet endroit. La solution ? Se faire blesser volontairement par un tir ennemi qui manque de le tuer. Il est soigné en Allemagne avant d'être envoyé à Paris à son grand soulagement, où il travaille sous les ordres d'Ingrid Lorre pour faire son inventaire. Ce travail tout comme son uniforme le dégoûtent mais il a bien conscience que cela pourrait être pire. Bien pire.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




August Baumann
(Harry Lloyd)

Âge : 28 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Marié ; Grade : Unteroffizier (sergent), responsable des patrouilles dans Paris.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

August, c’est la star de l’armée allemande ! Il a marqué les esprits aux Jeux Olympiques de 1936 où il a gagné l’or pour son pays en athlétisme… Pourtant, dans ce pays qu’il rend si fier, August ne se sent plus chez lui. Elevé dans une famille aimante, il est touché de plein fouet par les retombées de la Première Guerre mondiale. Appauvris, les Baumann décident de ne pas se laisser abattre. August, la rage de vivre et de vaincre, se lance dans le sport, rêvant de grandes compétitions internationales. Sa jeune épouse puis leur petit garçon viennent compléter le tableau.
Son rêve se réalise en 1936 où il reçoit ses médailles des mains mêmes du Führer, pour lequel il n’a qu’un respect poli. Il a bien vu les injustices s’abattre sur son pays. Lui, qui est attaché aux valeurs du sport et à l’égalité entre les hommes, ose donner son avis sur l’exclusion des sportifs juifs et professe son admiration pour la star noire américaine Jesse Owens. Ces opinions ne sont pas passées inaperçues. Aussi, en 1942, quand il est forcé de rejoindre l’armée, August atterrit loin de son petit garçon qu’il adore, sur le front est. C’est un cauchemar et il se prend à détester de plus en plus le régime. Il ignore comment il y a survécu jusqu’en 1943 mais il est finalement muté à Paris où il organise les patrouilles de l’armée. Le soulagement est relatif car August sait ce qu’on attend de lui : des prouesses sportives lors des compétitions à l’automne, pour faire briller l’aigle du Reich à Paris. Il a tenté de refuser, mais on menace de s’en prendre à sa famille et il sait qu’il est surveillé. Et cela ne suffit pas, voilà que ressurgit une ancienne attirance pour les hommes…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Dim 16 Oct - 15:59, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Mar 1 Juil - 16:13


Abwehr


A savoir

Bienvenue dans l'Abwehr, alias la section des renseignements de l'armée allemande ! Il s'agit de services secrets, rattachés à la Wehrmacht. Créé en 1921, l'Abwehr se spécialise dans la reconnaissance, le chiffrage, les écoutes radio, le contre-espionnage, les codes secrets... De vrais génies du puzzle et de l'énigme mettant toujours plus d'ingéniosité à tromper les Alliés depuis le début de la guerre. Après tout, ENIGMA, c'est eux aussi ! L'Abwehr à Paris traque également les résistants et des tensions se créent avec la SS qui tente de récupérer ses services, ce que le général Canaris, le grand chef de l'Abwehr à Berlin, réputé pour sa froideur à l'égard du nazisme, repousse toujours. Le service dirigé à Paris par Rainer Bergmann (PV), fraîchement nommé, n'est donc en état de grâce auprès des dirigeants du régime mais son efficacité est incontestable.

Les personnages

(libres : 2/4)

- Rainer Bergmann (Mads Mikkelsen)
- Dieter Trinkl (Nicolaj Coster-Waldau) ▬ réservé
- Béatrice Beauclair (Hayley Atwell) ▬ prise
- Marisa Bianchi (Alicia Vikander)


Dernière édition par La Propagande le Jeu 29 Déc - 23:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Lun 16 Mar - 20:25



Rainer Bergmann
(Mads Mikkelsen)

Âge : 44 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade : Oberst (colonel), chef de l'Abwehr à Paris.


Libre - Réservé - Joué
Laissez-moi vous conter mon histoire:

Si Rainer Bergmann est aujourd’hui le chef de l’Abwehr à Paris, il est arrivé dans la capitale française dans un tout autre service… Il n’empêche que les Allemands le connaissent comme le loup blanc et lui déroulent le tapis rouge partout où il passe. Cet espion hors pair est redouté de tous. Rainer, avec sa carrure et son visage fermé, n’est pas rassurant. Fils d’un mathématicien célèbre, passionné de chiffres, il fait carrière dans les services secrets qui ont repéré son intelligence. Cet homme rationnel qui aime les défis et les secrets est en charge des opérateurs d’Enigma au début de la guerre. C’est à la même époque qu’il devient le meilleur ami de Klaus Halder. Mais rejeté par la jeune femme dont il est tombé amoureux, jaloux de Klaus qui fonde une famille, il ne souffle mot de sa frustration et suit Klaus en France où il reste dans son ombre pour organiser le service d’espionnage des SS.
Ce rôle lui convient parfaitement. Il a l’œil pour confondre les menteurs et il se raconte qu’il possède des fiches sur tout le monde, ce qui lui permet d'être craint comme de faire chanter de nombreuses personnes : aucun secret n'est à l'abri… Ses infiltrés et affidés sont partout ce qui fait de lui l'un des hommes les plus puissants de la ville.
Pourtant, quand le chef de l’Abwehr, le service secret en rivalité avec les SS, s’en va, Rainer saute sur l’occasion et quitte Klaus. Il est grand temps de récolter les fruits de son travail acharné, lui qui a tout donné pour le national-socialisme quitte à en négliger sa vie personnelle. Les taupes de l’armée allemande peuvent trembler, Rainer est d’ors et déjà à leurs trousses ! Mais le véritable danger, c’est plutôt celui que représente un ami trahi…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Dieter Trinkl
(Nikolaj Coster-Waldau)

Âge : 40 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade : Hauptmann (capitaine), chargé de la traque des réseaux de résistance.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

L’efficacité, c’est le maître mot chez Dieter, non seulement parce qu’il fait son travail correctement mais surtout parce que c’est la seule façon de se sortir de la situation dans laquelle il se trouve. Issu d’une famille de la bonne société berlinoise, Dieter a perdu son premier petit frère dans sa jeunesse, ce qui l’a conduit à ne jamais cesser de protéger Rudy et qui le met aujourd’hui dans une situation précaire. Les choses avaient pourtant bien commencé pour lui. Fasciné par les services secrets, il se met en tête d’en faire partie et multiplie les efforts, quitte à en passer par des postes dans la police qui ne conviennent ni à ses souhaits ni à son éminente famille. Le jeune homme, fin limier et bien recommandé, parvient à entrer dans l’Abwehr au début des années 1930 et parlant parfaitement le français, il effectue des missions sous couverture à Paris.
Détestant le communisme, il prend rapidement du galon. Enthousiaste au moment du déclenchement de la guerre, il est assez vite envoyé à Paris, avec pour mission de traquer la résistance. Dieter s’y fait passer pour un marchand d’art allemand. Plus loyal au parti que ses supérieurs, il a pris l’habitude d’en profiter, usant de la réputation de nazi peu convaincu de Canaris, le chef de l’Abwehr, pour infiltrer les réseaux de résistance et les faire tomber. Tout bascule le jour où on vient lui annoncer que son frère, Rudy, a déserté et que s’il n’était pas rapidement retrouvé, lui-même risquerait son poste pour lequel il a tant travaillé. Dieter, qui est réellement attaché à son petit frère, est en proie à un dilemme sans nom, qui le pousse à redoubler d’efficacité dans sa traque des résistants afin de se rendre indispensable. Mais il le sait, cette situation ne peut durer…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Béatrice Beauclair
(Hayley Atwell)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Mariée ; Profession : Agent des services secrets français, infiltrée dans l’Abwehr, affiliée à l’espionnage de la Luftwaffe.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Derrière l’air innocent de Béatrice, se cache un agent double voire triple ! Espionne des services secrets clandestins de Vichy, elle a pour mission d’infiltrer l’Abwehr, où son rôle est encore d’espionner la Luftwaffe pour y surveiller tout ce qui pourrait contrarier les plans de l’armée régulière. Pourtant, cette carrière d’espionne est bien loin du rêve de gamine de Béatrice : devenir pilote.
Née Béatrice Vial, elle a grandi dans une famille de militaires, seule fille au milieu de cinq frères. Enfant turbulente, elle se lance bien dans une formation de pilote, mais après la mort de son père qui l’encourageait, une tragédie vient contrarier ses plans. Béatrice et l’un de ses frères ne cessent alors de faire des bêtises. Ignorant que le jeune homme a sombré dans l’alcoolisme, Béatrice le pousse un jour à faire un tour en avion alors qu’il est ivre. L’accident est inévitable, il est renvoyé et peu après, se suicide. Perturbée par l’accident et cette mort dont nombreux sont ceux qui la tiennent pour responsable, Béatrice ne réussit pas ses propres tests pour devenir pilote et doit se contenter d’un poste administratif dans l’armée de l’air. A cette frustration s’ajoute une vie amoureuse chaotique : bisexuelle, elle n’est pas heureuse dans son mariage. Recrutée par les services secrets de l’armée pour ses compétences linguistiques, elle est chargée d’espionner les communications entre pilotes allemands et est assez efficace pour qu’on s’adresse à elle lors de la recomposition de services secrets après l’armistice en 1940. Béatrice, infiltrée dans l’Abwehr, est chargée d’espionner les Allemands, dont on n’apprécie guère les agents infiltrés à Vichy. Mais depuis l’invasion de la zone libre, la donne a encore changé. Ses anciens chefs partis en Afrique du Nord pour rallier la France libre tentent de reprendre contact avec elle pour la faire changer de camp.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Marisa Bianchi
(Alicia Vikander)

Âge : 27 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Informatrice de l'Abwehr.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

La vie n'a jamais souri à Marisa. Fille d'immigrés italiens, elle est née dans une famille pauvre. Ses parents n'avaient pas l'argent nécessaire pour lui fournir une bonne éducation. Rapidement, la jeune fille s'est retrouvée mêlée à la pègre et s'est laissée entraîner dans divers petits trafics qui lui fournissaient de l'argent. La jeune et jolie Marisa faisait un intermédiaire parfait pour transporter des marchandises. La demoiselle se laisse porter au gré de ses employeurs. Sans être satisfaite de cette vie, elle s'en contente. Tout change en 1935, quand un grand nom de la pègre, Fabrice Larcher, la repère. Séduit, il l'engage comme petite main puis fait d'elle sa maîtresse. Marisa goûte à la belle vie, tout en continuant à servir d'atout de charme, jusqu'à son arrestation en 1938. Effrayée par les menaces des policiers, elle dénonce Fabrice, puis une fois celui-ci derrière les barreaux, la police fait d'elle une informatrice. Devant ces épreuves, Marisa mûrit d’un coup.
Mais en 1940, dans la débâcle, elle perd ses contacts à la police, survivant grâce à un nouveau hobby lucratif, la vente de faux tickets de rationnement. Cette fois-ci, les Allemands mettent la main sur elle. L’Abwehr, précisément, qui la veut comme informatrice, contre la promesse de ne pas la dénoncer à Vichy. Depuis peu, Marisa doit donc infiltrer un réseau de résistance, la Brigade, et en déterminer l'organisation. Plus facile à dire qu'à faire, mais Marisa est ingénieuse, et elle a réussi à se rapprocher de l'un des membres du réseau, Jacques Reynaud, en se faisant passer elle-même pour communiste. Mais à force de faire semblant, elle s'est prise d'intérêt pour le communisme... et d'affection pour Jacques. Voilà qui pourrait remettre en cause son dévouement mais Marisa, de peur des représailles, ne peut se résoudre à tout arrêter.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Dim 16 Oct - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Dim 16 Oct - 15:08


Schutzstaffel (SS)


A savoir

La SS est un organisme essentiel du régime nazi. A l'origine, il s'agit de la garde rapprochée d'Hitler mais au fil du temps, elle a accumulé tant de compétences qu'elle est devenue une énorme organisation, presque autonome. A Paris, les SS sont dirigés par Klaus Halder (PV) et ses hommes lui sont entièrement dévoués, à tel point que Halder peut faire peser la menace d’un coup d’Etat si la Werhmacht se montre contrariante.

Sont réunis dans la SS :

- La Gestapo : la police politique chargée d'éradiquer toute opposition au régime nazi et qui se charge de traquer et arrêter les résistants. Ses membres ont des pouvoirs policiers absolus et sont au-dessus de toute autorité autre que celle de la SS. La place de chef de la Gestapo parisienne est actuellement libre et disputée par Viktor Fiebes (PV) et Maximilian Lorre (PV).

- Le SD : une sous-division de sécurité et de renseignements en compétition avec l’Abwehr. Contrairement à la Gestapo, les membres du SD agissent masqués, sous couverture pour trouver des informations sur les ennemis du régime. Leurs méthodes peu orthodoxes en font de redoutables espions et le SD a séduit de jeunes romanesques en mal d'aventures mais compte aussi des recrues forcées comme Irène Oswald (PV).

Les personnages

(libres : 4/6 )

- Klaus Halder (Christoph Waltz)

Gestapo
- Viktor Fiebes (Daniel Brühl)
- Maximilian Lorre (Rufus Sewell) ▬ pris
- Matthias Müller (Alexander Skarsgard)
- Simone Gauthier (Natalie Dormer) ▬ prise

Sicherheitsdienst (SD)
- Irène Oswald (Evelyne Brochu)

Personnages d'autres groupes liés :
- Paul Dambricourt (Sebastian Stan) : membre d'Honneur et Armée infiltré dans le SD (Résistants)



Dernière édition par La Propagande le Mar 9 Mai - 21:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Dim 16 Oct - 15:09



Klaus Halder
(Christoph Waltz)

Âge : 44 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Marié à Margarete Halder ; Grade : SS-Oberführer, chef de la SS à Paris.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Klaus Halder terrifie tout son entourage, mais cet homme froid, charismatique et impressionnant n'a rien d'un psychopathe. Chef des SS à Paris, cette unité entièrement dévouée au parti, il ne se montre violent que lorsque c’est nécessaire – ce qui, certes, arrive souvent –, préférant les menaces à demi-mots et la manipulation psychologique. Il est élevé dans une famille rigoriste, sévère, très attentive aux grands principes, inculquant à Klaus un patriotisme exacerbé. Il est persuadé que la défaite de la Grande Guerre est due aux pacifistes, notamment les communistes. Le coup de grâce intervient lors de la crise de 1929 : sa famille perd tout, son père est contraint de vendre son entreprise à un Juif, origine de l'antisémitisme de Klaus. Pour lui, les coupables sont les Américains, responsables de la crise, les Français et les Anglais qui ont imposé le Traité de Versailles. Aussi dès le début les propos du parti nazi le séduisent. Sa famille et lui sont parmi les premiers à s'engager au NSDAP.
Il s’engage dans la SS. Apprécie par le pouvoir, il progresse rapidement dans la hiérarchie. Il participe à l'élimination des SA avec une cruauté qui lui attire des félicitations. Peu après, il épouse Margarete qui était une des rares femmes à lui résister, mais dont il obtient la main en la faisant chanter. La seule faiblesse de Klaus ? Le fils de Margarete, qu’il fait passer pour le sien et auquel il s’est attaché. Après la défaite française, il est envoyé à Paris où il est nommé à la tête de régiments d'élite qui lui sont entièrement fidèles, et qui lui permettent d'utiliser la menace d'un coup d’État lorsque l'armée régulière n'est pas assez docile à ses yeux. Son efficacité comme sa cruauté font que personne n'ose jamais le contredire mais pourtant la dissidence gronde dans son entourage même...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Viktor Fiebes
(Daniel Brühl)

Âge : 36 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade : SS-Standartenführer (colonel-SS), chargé de la traque des résistants


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Viktor avait un destin tout tracé : suivre les pas de son père, porter l'uniforme et espérer se couvrir de gloire à son tour. Enfant, il est influencé par son grand-père paternel, un professeur humaniste qui désapprouve le mariage de sa fille, mais tient à enseigner à son petit-fils l'amour des lettres et à réfléchir par lui-même. Viktor est ainsi tiraillé entre deux influences. Mais il souhaite réellement rendre sa famille fière, aussi lorsque son grand père meurt, il s'engage corps et âme dans les jeunesses hitlériennes, où il fait une excellente recrue : sérieux et appliqué, parfois légèrement dissipé. On admire son hardiesse, sa motivation et ses compétences au tir. Il est l'un des meilleurs de ses classes.
Viktor s'engage dans la Gestapo, où on le charge des services de sécurité et de la prévention des attentats. Son efficacité fait qu’on l’envoie à Paris, avec la mission d’assurer l'ordre et la sécurité des dignitaires nazis comme il le faisait à Berlin. Ses états de service lui valent d'être pressenti pour diriger la Gestapo parisienne. Il fait la rencontre d’une jeune femme, Alice, à qui il commence à faire la cour. Mais après quelques semaines de flirt, elle rompt brutalement leur relation en lui crachant au visage tout ce qu'il représente : l'ennemi, le tortionnaire, l'occupant... Des mots qui ébranlent Viktor, que leurs conversations et sa rencontre avec un libraire humaniste ont conduit à se poser des questions sur le Führer. Mais ces doutes le rendent honteux. Il a d'autant plus besoin de se concentrer sur sa tâche qu'il sait qu'un aviateur récemment abattu à Paris est toujours vivant, et visait probablement les télécommunications de la capitale... S'il parvenait à l'arrêter, ce serait décisif pour sa carrière ! Mais comment lutter contre les voix de sa conscience, alors qu'il ignore que l’aviateur est le frère d’Alice ?


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Maximilian Lorre
(Rufus Sewell)

Âge : 42 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Marié à Ingrid Lorre ; Grade : SS-Standartenführer (colonel-SS), responsable de la censure du courrier et du contre-espionnage, chargé plus spécifiquement de la traque des francs-maçons en accord avec le régime de Vichy.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Né à Munich en 1901, Maximilian porte la même identité que son père, un libraire communiste et violent, qui laisse libre court à sa cruauté après le décès de sa femme en 1906. Conscrit en 1914, il décède quelque part en France : Maximilian est adopté par son oncle, Julius Lorre, un brillant avocat berlinois, et considère Johanna et Jonas, ses cousins, comme des frères et sœurs. Élevé dans l'aisance matérielle à partir de ce moment-là, il vénère son oncle et rêve de l'impressionner : il devient pour cela avocat, et va au bout des idées conservatrices des Lorre en adhérant au NSDAP, ce qui le brouille paradoxalement avec sa famille, qui considère Hitler comme un agitateur dangereux pour l'Allemagne. Tacticien brillant au sein des SS, Maximilian échoue cependant à monter au sein du parti - trop jeune, trop ambitieux. Il stagne quelques temps au ministère de la Justice après 1933. En épousant la jeune Ingrid Keller, commence alors sa malédiction : il monte en grade au sein de la SS, pas à cause de ses compétences, pourtant réelles, mais des mondanités de sa femme. Nommé à Paris après avoir passé un an à Varsovie, devenu aigri et revanchard, il ne désespère pas de réussir à prendre les rênes de la Gestapo en démontrant ses qualités... d'où son intérêt pour Vichy, dont il juge les représentants malhonnêtes, et pour les francs-maçons. De toute façon, il ne peut plus compter sur sa femme : Ingrid a en effet découvert que Maximilian a une maîtresse et veut lui faire payer cette trahison.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Matthias Müller
(Alexander Skarsgard)

Âge : 37 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade: SS-Obersturmbannführer (lieutenant-colonel-SS), chargé de la traque de la résistance et plus spécifiquement des réseaux anglais.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

En voyant Matthias agir aujourd'hui, on a peine à croire qu’il a un jour été un policier respectable. C'est maintenant sous ses coups que succombent les victimes. Matthias est issu d'une famille modeste. Après des études courtes, il s’engage dans la police où il fait preuve d’un vrai don pour repérer les criminels. Toutefois, il subit de plein fouet la crise de 1929, voit le petit capital qu'il avait amassé disparaître, tout comme ses possibilités d'avancement. C'est pourquoi il vote pour le NSDAP et soutient le Führer. Son engagement lui permet d'entrer rapidement dans la SS puis, après la Nuit de Cristal, il est intégré à la Gestapo où il met son flair au service de basses besognes. Il se complait dans cette atmosphère, usant et abusant du pouvoir qu'il possède sur les autres.
Il est envoyé dès 1940 à Paris pour traquer les terroristes et il fait preuve d'une efficacité d'autant plus redoutable que rien ne semble l'arrêter, ni les scrupules, ni une éventuelle conscience. Pire encore, il s'amuse à ce jeu du chat et de la souris, sans oublier de servir ses intérêts au passage, méprisant ouvertement ses subordonnés. Il a débusqué une agente du SOE, Simone, et l'a retournée pour qu'elle travaille pour lui, oscillant avec subtilité entre menace et promesse de protection et en devenant son amant. Elle lui a permis de réaliser le plus gros coup de filet de sa carrière : l'arrestation du réseau de Peter Rosewood même si ce dernier, le chef, lui a échappé. Il tente de se servir de sa fiancée pour l'appâter mais la jeune femme meurt lors d'une séance de torture. Matthias s’est néanmoins promis qu’il mettrait la main sur Rosewood et il y parviendra ! Ne sous-estimerait-il pas son entourage cependant ? Simone envers laquelle il n'a pas rempli ses promesses compte bien se venger…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Simone Gauthier
(Natalie Dormer)

Âge : 32 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Espionne.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Rare sont ceux à connaître véritablement Simone ! Depuis son plus jeune âge, la petite Simone, née dans une famille de bonne bourgeoisie, a toujours fait preuve d'une très grande imagination. À l'école, déjà, elle s'inventait de fausses vies ce qui l'a toujours empêchée de se faire beaucoup d'amis, car si elle se lie facilement, elle ne garde jamais contact bien longtemps. Mais en grandissant, elle a compris bien vite que ce qui n'est autre qu'une forme de mythomanie pouvait lui être utile, surtout dans son travail de policière. Sous l’occupation, elle se découvre une passion pour le risque et l’adrénaline, et prend toute seule l’initiative de remonter la piste d’un réseau anglais du SOE. Et si ses supérieurs font parfois les frais de son fort tempérament, ils ne peuvent qu'apprécier ses nerfs d'acier. Rien ne la fait flancher.
Rapidement, elle se lie d’amitié avec le chef du réseau, Peter Rosewood et devient une personne de confiance pour lui, tant et si bien qu'elle décide de trahir la police pour passer dans son camp. Cela ne dure pas longtemps. Un Allemand découvre son double-jeu et la menace pour qu’elle dénonce le réseau de Peter, avant de devenir son amant en lui promettant de la protéger d’éventuelles représailles. Mais Simone a été choquée par la tournure des événements et se rend bien compte qu'elle a mis le pied dans un guêpier, elle qui continue à faire comme si de rien n’était avec le SOE. Si la jeune femme est partagée entre envies de revanche et désir de se sortir de la guerre avec le moins de mal possible, personne ne sait où va réellement sa loyauté puisqu'elle continue donner des informations (parfois fausses) à la fois à la police, au SOE et à la Gestapo, les trahissant chacun à tour de rôle... Le sait-elle seulement elle-même ?


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Irène Oswald
(Evelyne Brochu)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Mariée ; Métier : Ancienne journaliste sportive, Assistante de Pierre de Boynes à l'ambassade de de Vichy


Libre - Réservé - Joué
Laissez-moi vous conter mon histoire:

Si vous croisez Irène, vous direz sûrement qu’elle est charmante, pleine d’humour et digne de confiance. Seulement trahir, c’est son métier puisqu’elle espionne (contre son gré) pour le compte du SD…
Fille et sœur de sportifs, elle entre dans les ligues de sport féminines, mais s’aperçoit vite qu’elle n’est pas douée et s’oriente vers le journalisme sportif. Dotée d’un certain aplomb et d’une bonne plume, elle se fait engager dans le journal Le Courrier Parisien. En 1935, celle qui s’était jurée de ne jamais se marier, tombe raide dingue amoureuse d’un réfugié politique allemand. Leur mariage est parfait.  Irène gagne un mari dévoué, une connaissance parfaite de l’allemand et deux jeunes enfants qu’elle chérit plus que tout au monde.
Mais en 1940, cet époux fuit, sans doute à Londres, et sans la prévenir ou lui demander son avis ! Irène, furieuse et inquiète, n’a pas le temps de se retourner. Dès que le premier jour de l’occupation allemande, les agents du SD viennent frapper chez elle, à la recherche de ce fameux époux. Comme elle ne peut leur dire où il se trouve, ils l’arrêtent et lui retirent ses enfants.
Irène fait face à un ignoble marché : pour retrouver la liberté et ses enfants, elle doit travailler pour les Allemands et leur fournir des informations.
Avait-elle réellement le choix ? A sa sortie de prison, elle poursuit donc son travail au journal, tout en livrant tout ce qu’elle sait au SD. Mais elle a récemment été mutée à l’Ambassade de Vichy, officiellement en raison de ses capacités. Officieusement, pour garder l’œil les Vichystes qui y règnent.
Seulement, on ne lui a toujours pas rendu ses enfants. Alors Irène continue son travail mais commence de plus en plus à douter des promesses des Allemands… D’autant que ses actions commencent à peser sur sa conscience.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Lun 21 Nov - 22:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Dim 16 Oct - 15:17


Réseau Reigen


A savoir

Créé par Otto Trummer à la demande du général Canaris, il s'agit du seul réseau de résistance allemand actif à Paris. Suite au départ de Trummer pour le Front de l'Est en 1943, c'est Hasko Landgraf (PV) qui a pris la tête du réseau sous le pseudonyme de Kaiser. Le réseau se compose de membres des différents corps d'armée allemands, recrutés par contacts interposés. Reigen n'a pas d'orientation politique précise : son but est simplement d'aider à la chute du Reich en espionnant les responsables nazis et en transférant le plus d'informations possible au général Canaris, lui-même en contact avec les alliés. Assez isolé parmi la résistance, Reigen tente de nouer des contacts avec les autres réseaux de manière discrète. Quand ils le peuvent, les membres du réseau tente également de protéger les autres résistants qui viendraient à croiser leur route.

Les personnages

(libres : 2/4)

- Hasko Landgraf (Volker Bruch) ▬ pris
- Margarete Halder (Annabelle Wallis) ▬ prise
- Silke Fetting (Emilia Clarke)
- Gustav Selbst (Aaron Johnson)


Dernière édition par La Propagande le Mar 9 Mai - 21:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Dim 16 Oct - 15:19



Hasko Landgraf
(Volker Bruch)

Âge : 30 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Profession : Médecin, chef du service chirurgie (Stabsarzt) à l’hôpital de la Salpêtrière, Hauptmann dans la Wehrmacht, chef du réseau Reigen sous le pseudonyme de Kaiser.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Issu d'une famille bourgeoise de politiciens allemands, Hasko se révèle très vite dénué de toute ambition politique et souhaite devenir médecin, alors que sa famille le rêve soldat ou homme politique. Rebelle à toute autorité, Hasko se rapproche des milieux communistes munichois, où il rencontre sa fiancée, d'origine juive, avec qui il décide de s'installer à Berlin. Alors qu'il s'apprête à entrer en faculté de médecine, son grand-oncle est assassiné. Son père, convaincu qu'il s'agit d'un attentat orchestré par un juif, adhère alors au parti nazi, exige que Hasko rompe ses fiançailles.  Hasko refuse, et part en France pour ses études.  Doué d'un caractère enflammé, provocateur, mais aussi généreux et drôle, il fait un excellent carabin et obtient des résultats brillants à la Sorbonne.
Mais les nazi prennent le pouvoir en 1933, et la fiancée de Hasko disparaît. De retour à Berlin, il devient à contrecoeur médecin militaire. Affecté à Varsovie, il se lance rapidement dans la fabrique de faux papiers qu'il fait passer aux partisans polonais et aux juifs du ghetto. Provocateur, il multiplie les actes d’insubordination, et il est envoyé en 1941 sur le front russe dans un bataillon disciplinaire. Mais il y sauve son capitaine, y laissant un œil. Nommé chef du service de chirurgie à l'hôpital de La Salpétrière, il est vu comme un héros par les soldats, statut que ses officiers tentent de récupérer, malgré leur méfiance envers cet officier provocateur et indépendant. Recruté par Reigen afin d'établir de faux documents et d'espionner les allemands se faisant soigner dans son hôpital, Hasko a succédé récemment à Otto Trummer, nommé sur le front de l'Est, à la tête du réseau, une responsabilité qu'il envisage avec un peu d'appréhension...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Margarete Halder
(Annabelle Wallis)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Mariée à Klaus Halder ; Profession : Infirmière à l'hôpital militaire de La Salpêtrière.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Margarete a toujours été une rebelle dans l'âme. Née dans une famille de la vieille aristocratie munichoise, malgré l'interdiction de son père, elle cherche à échapper à ce milieu rigoriste en faisant études pour devenir infirmière et fréquente les communistes, plus par esprit de contradiction que par véritable conviction. Elle se révèle brillante et pense pouvoir enfin vivre par elle-même, mais son existence bascule lorsque Halder commence à lui tourner autour. Elle est l'une des seules que Klaus n'effraie pas et n'hésite pas à lui dire ce qu'elle pense de lui. Elle ignore que cette attitude est un défi pour Halder qui se promet de la posséder un jour. Et ce jour arrive plus vite que prévu : après une aventure avec un communiste français, Margarete tombe enceinte. Klaus promet de faire passer l'enfant pour le sien si elle accepte de l'épouser. Pour éviter le scandale, la jeune femme accepte et retrouve la petite vie rangée qu'elle avait tant cherché à fuir, vie qu'elle partage avec un être froid et profondément sadique, même s'il ne lui manque jamais de respect et semble s'attacher sincèrement au fils de Margarete.
Après la défaite française, le couple Halder est envoyé à Paris où Klaus devient le chef des SS. Pour Margarete, c'est l'occasion rêvée de gagner en indépendance : elle parvient à être engagée à l'hôpital militaire de La Salpêtrière et grâce à ses compétences, arrive très vite à la tête des infirmières. Margarete, vive, intelligente et attirée par l'art, est très mondaine et apprend le français en quelques mois à peine. Mais sa principale activité demeure le réseau Reigen qu'elle a rejoint dans ses débuts et contribué à fonder : elle est une recrue volontaire et convaincue, appréciée pour son côté maternel et rassurant, qui n'hésite pas à espionner son mari malgré le danger qu'elle court...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Silke Fetting
(Emilia Clarke)

Âge : 23 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade : SS-Sturmmann (caporal-SS), secrétaire de Matthias Müller.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Difficile d’imaginer Silke dans un réseau de résistance : la frivole jeune femme s'étourdit de plaisirs, d'amants et d'alcool. Pourtant, derrière les bonheurs fugaces de cette vie dissolue, Silke est hantée par l’évènement qui l'a conduite à entrer dans le réseau Reigen. Elle aurait pu mener une vie banale. Fille d'un fonctionnaire haut placé, elle grandit dans la vie mondaine berlinoise et avec les leçons paternelles sur le génie du Führer. Fille unique et choyée, Silke ne manque de rien. Elle est pleine de vie, a toujours le bon mot lors des soirées et sans le savoir, elle attire l'attention de Rainer Bergmann qui demande sa main à son père. Silke est effondrée, mais joue son rôle de parfaite fiancée. Au dernier moment, pourtant, elle refuse de se marier.
Furieux, son père la contraint à trouver un poste de secrétaire dans la SS et lui recommande de bien réfléchir. Si elle doit travailler à Paris pour ce désagréable Matthias Müller, cette punition lui semble un exil doré ! Son monde parfait bascule le jour où Matthias lui demande de prendre des notes lors d'un interrogatoire qui tourne mal : impuissante, Silke assiste à la mort d’une jeune femme. Le soir-même, choquée, alors qu'elle tente d'oublier en buvant dans un bar, elle tombe sur Gustav Selbst qu'elle tente tout d'abord de séduire avant de finir par tout lui raconter, en pleurant son épaule. C'est Gustav qui parle d'elle à Margarete Halder qui lui propose alors de faire stopper tout cela en entrant dans le réseau Reigen. Il lui suffit d'espionner son supérieur... Mais Silke n'est pas faite pour jouer les héroïnes et malgré Gustav qui garde un œil protecteur sur elle, elle se noie dans son inquiétude : que lui arrivera-t-il si elle est découverte ?


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Gustav Selbst
(Aaron Johnson)

Âge : 27 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Grade : SS-Unterscharführer (sergent-SS), garde du corps de Klaus Halder.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

La mine renfrognée de Gustav et sa carrure impressionnante le font passer pour le parfait garde du corps d’un Klaus Halder dont la moitié de Paris veut la peau.  Pourtant, personne ne désire plus ardemment la mort d’Halder que Gustav. Il est né dans une excellente famille berlinoise et a reçu une éducation très rigoureuse, son père étant militaire. Pas question de pleurs ou de caprices, Gustav, l'aîné d'une grande fratrie se doit d'être l'exemple du parfait petit Allemand. Il gagne là une froideur et une sévérité qui ne l'ont plus quitté. Il rêve de voler et d’intégrer la Luftwaffe pour accomplir les mêmes prouesses que les aviateurs qui le fascinent tant. Son sérieux et son énorme travail lui permettent d'accomplir son ambition et il est fier de participer à la guerre au manche de son propre avion. Les raisons du conflit ne l'intéressent guère, il faut défendre l’Allemagne, c'est tout ce qui compte.
Tout bascule le jour où, à cause d’une dispute avec son coéquipier qu’il ne supporte pas, Gustav fait échouer une mission. Il est dégradé et renvoyé de la Luftwaffe mais Klaus Halder, qui vient d'échapper à un attentat, lui propose un poste de garde du corps et un grade SS. Gustav n'a pas le choix et le voilà donc cloué au sol. Au contact de Klaus, il ouvre les yeux sur la guerre, lui qui était protégé de ses exactions. Où sont donc les valeurs de courage et de grandeur qu'on lui a enseignées ? L'Allemagne peut-elle gagner en basant son pouvoir sur les assassinats et les tortures ? Grâce à l'épouse de Klaus, Margarete, qu'il protège également, il entre dans le réseau Reigen. Mais, alors qu’il s’est promis de tuer un jour Klaus de ses propres mains, Gustav supporte de moins en moins son rôle et semble sur le point d’exploser...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Mar 9 Mai - 21:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Dim 16 Oct - 15:19


Ambassade d'Allemagne


A savoir

L'ambassade d'Allemagne à Paris, dirigée par l'ambassadeur Hans Jaeger, est l'une des entités les plus emblématiques du Troisième Reich dans la capitale française. Représentants de l'Allemagne auprès des autorités aussi bien que de la population, ils sont le porte-parole du Reich et son image : maîtres de la diplomatie et de la communication, ils ont le rôle crucial de donner une image impeccable de leur pays (selon leurs propres idées évidemment) tout en veillant à ce que les idées du Führer soient bien respectées en pays occupé. Ils sont en contact direct avec le gouvernement à Berlin et n'ont de compte à rendre qu'à lui, si bien qu'à Paris, c'est peut-être bien eux qui ont véritablement le pouvoir. Ils sont les yeux, les oreilles, et la voix du régime, et ils entendent bien qu'on leur obéisse, même s'ils agissent le plus souvent dans l'ombre en tirant les ficelles derrière leur sourire de façade...

Les personnages

(libres : 2/3)

- Hans Jaeger (David Tennant)
- Klara Jaeger (Diane Krüger)
- Franziska Becker (Keira Knightley)  ▬ prise
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3304
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    Dim 16 Oct - 15:20



Hans Jaeger
(David Tennant)

Âge : 35 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Marié à Klara Jaeger ; Profession : Ambassadeur d'Allemagne à Paris, responsable des relations avec Vichy.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Hans ne porte pas l'uniforme – cette simple supposition le ferait frémir d'horreur – mais il occupe un rôle central à Paris. Mondanités, décisions politique : le volubile diplomate est partout. Mais derrière son sourire qui endort la méfiance, les citations des grands hommes qu'il sort à toutes occasions, Hans est un manipulateur extrêmement doué. Fils d'une bonne famille allemande, il hérite l’attachement de ses parents pour la France. Après des études de droit à Berlin, il entre à l’École Libre de Sciences Politiques à Paris. Le jeune homme déjanté tombe sous le charme d’une avocate, Klara qu'il parvient à épouser après lui avoir fait la cour pendant des mois. Il la ramène à Berlin où il adhère au NSDAP, se découvrant des idéaux communs ce parti, notamment la révision du traité de Versailles. À la tête d'une association pour le rapprochement franco-allemand, il organise des rencontres entre intellectuels des deux pays, raison de son envoi en tant qu'ambassadeur à Paris entre 1938 et 1939. Mais la guerre éclate et il rentre à Berlin.
Après la victoire, Hans est renvoyé à Paris, et se retrouve chargé des relations avec Vichy. Il est l'un des tenants les plus convaincus de la collaboration – même si ce terme signifie pour lui la totale soumission des Français à ses ordres. Il fait figure d'électron libre et d'intouchable : il n'a de comptes à rendre qu'à Berlin et peut fourrer son nez partout sans que personne n'y trouve à redire ! S’il est très apprécié, notamment à Vichy, bien que ce soit lui qui en vérifie les lois avant promulgation, Hans ne fait en réalité pas que des heureux, d'autant qu'il ne supporte pas l'armée, responsable, selon lui, de tout ce qui peut mal se passer durant l'Occupation : il cherche d'ailleurs à prendre le contrôle de la Propaganda, au grand déplaisir des officiers.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Klara Jaeger
(Diane Krüger)

Âge : 35 ans ; Nationalité : Franco-allemande ; Statut : Mariée à Hans Jaeger ; Profession : Sans.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Klara, peu expansive et souvent silencieuse, pourrait sembler faire pâle figure auprès de son mari. En réalité, elle préfère observer pour se faire son opinion. Son intelligence exceptionnelle lui permet d'analyser toutes les situations avec une acuité bien utile à son volubile mari, et elle sait perdre sa réserve quand cela sert ses intérêts. Klara a un père mathématicien allemand expatrié en France qui, après avoir épousé une Française de bonne famille – entièrement composée de militaires qui n'approuvent guère ce mariage –, offre le meilleur à sa fille unique qu'il chérit. Klara apprend au passage à connaître les mœurs de l'armée qui n'a très vite plus de secret pour elle grâce à ses oncles maternels. La jeune femme ne manque pas d'ambition et elle est l'une des rares à s'engager dans des études de droit à son époque, décrochant haut la main son diplôme et devenant une avocate brillante.
A Paris, elle rencontre Hans Jaeger, qui lui tourne autour pendant longtemps avant qu'elle n'accepte de l'épouser. À la grande déception de son entourage, elle choisit de le suivre en Allemagne où elle le soutient dans sa carrière de diplomate comme dans son adhésion au parti nazi, partageant ses idées de rapprochement franco-allemand. Elle l’accompagne à Paris après la guerre et Hans sait qu'il peut totalement s'appuyer sur celle qui est la compagne de toute une vie et une conseillère bien plus perspicace que beaucoup d'hommes de son ambassade. Klara maîtrise parfaitement les arcanes de la loi française et elle a conscience des erreurs dans lesquelles le régime de Vichy s'enferre. Elle jette d'ailleurs souvent un regard aux lois proposées par Vichy que son mari doit approuver. Mais privée de son métier, Klara s'ennuie et elle ne cesse de chercher des activités pour lui occuper l'esprit comme l'organisation de réceptions à l'ambassade sur les thèmes de l'amitié franco-allemande.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Franziska Becker
(Keira Knightley)

Âge : 27 ans ; Nationalité : Allemande ; Statut : Célibataire ; Profession : Secrétaire-adjointe d'Hans Jaeger.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Ne vous fiez pas à Franziska et son sourire avenant, elle pourrait très bien être en train de vous mener par le bout du nez ! En effet, la secrétaire de l’ambassadeur d’Allemagne n’a presque rien à envier à son employeur dans ses capacités à obtenir ce qu’elle veut par la manière douce. Issue d’une famille militaire de la haute société berlinoise, elle a très tôt compris les tenants et aboutissants de la vie mondaine, ainsi que la manière dont gérer des militaires sans provoquer de remous. Etudiante en lettres, elle a fait partie de cette jeunesse dorée et bohème, artistique et un brin déjantée qui refaisait le monde dans ces clubs chics de Berlin. Hitler et le NSDAP ? A l’époque, elle n’y croit pas et n’hésite pas à s’en moquer ouvertement. Malheureusement pour elle, le pouvoir d’Hitler s’affirme et ses déclarations hasardeuses deviennent une véritable gêne pour sa famille. Afin de l’éloigner, son père lui trouve une place de secrétaire d’ambassade dès la fin de ses études, et Franziska se retrouve chassée de sa propre famille.
Elle commence à travailler pour Hans Jaeger dès 1938, et ne l’a plus quitté depuis. Elle a su se rendre indispensable, cultivant un certain talent pour laisser traîner ses oreilles et récolter des informations. En 1939, elle suit son patron à Paris. Secrétaire, mais aussi espionne à ses heures, c’est à elle que Jaeger a confié la tâche de gérer les relations avec les militaires ; et elle en profite pour écouter attentivement ce qu’il se raconte dans la Wehrmacht pour le rapporter à Jaeger qui ne veut rien avoir à faire avec eux. Au fond, Franziska n’est pas méchante, et elle n’est certainement pas sotte : c’est une jeune femme très sympathique et à la tête bien faite, mais il faut rester sur ses gardes…


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FORCES D'OCCUPATION    

Revenir en haut Aller en bas
 

FORCES D'OCCUPATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLOOD DES FORCES D'OCCUPATION
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Rumeur de l'occupation d'Haiti par la Dominicanie selon certains secteurs
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Avis de recherche »-