Partagez | .
 

 AUTORITES FRANÇAISES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: AUTORITES FRANÇAISES   Mar 1 Juil - 16:33



Autorités françaises


Quelques informations

Les autorités françaises sont d'abord les chantres de la collaboration. Hommes politiques ayant perdu leur emploi suite au renvoi du parlement ou membres de l'administration française, ils sont tous au service du gouvernement de Vichy qui, en signant l'armistice avec l'Allemagne en 1940, s'est engagé à collaborer avec les autorités allemandes et l'armée d'occupation. Tous ont dû prêter serment au maréchal Pétain mais si certains regrettent en silence la tradition républicaine, d'autres se sont engouffrés dans la voie de la collaboration la plus totale, allant jusqu'à souhaiter la victoire allemande avec la France comme alliée. Les autorités françaises sont donc bien présentes à Paris pour aider les troupes allemandes dans leurs tâches quotidiennes et assurer la continuité de l'administration, tentant, selon la demande de Vichy, de garder de la marge de manœuvre et de négocier au cas par cas. Mais en 1943, après l'invasion de la zone sud, le pouvoir des autorités françaises est de plus en plus illusoire, et chacun de ces hommes et de ces femmes qui défendent leurs prérogatives en ont bien conscience, tandis que Vichy s'engage toujours plus dans l'infamie.

Vous êtes perdu ? N'hésitez pas à consulter la liste des PVs et à venir demander conseil au staff quant au choix de votre personnage !

Pour vous aider dans votre choix, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur les diverses intrigues auxquelles les pvs sont liés !

Les personnages

(les avatars sont négociables)

Ambassade de Vichy (libres : 3/6)
- Edouard Cabanel (Ryan Gosling) ▬ pris
- Pierre de Boynes (Matt Bomer)
- Julie Aurèle (Rosamund Pike)
- Eléonore Fournier (Caitriona Balfe) ▬ réservée
- Germain Liénard (Peter Capaldi)
- Jean Arlemont (Noel Gallagher) ▬ réservé


Dernière édition par La Propagande le Mer 2 Juil - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: AUTORITES FRANÇAISES   Mar 1 Juil - 16:34


L'Ambassade de Vichy


A savoir

Si le siège du gouvernement est depuis 1940 dans la ville thermale de Vichy, le maréchal a délégué à Paris une représentation chargée de négocier directement avec le haut commandement allemand. Tout en s'efforçant de se dégager une marge de manœuvre et de permettre notamment un meilleur ravitaillement des Parisiens, l'ambassadeur de Vichy ne peut souvent que se plier aux exigences allemandes, surtout depuis l'invasion de la zone sud. Après l'attentat des Champs-Elysées et le renvoi d'Eugène de Mazan, c'est Edouard Cabanel qui est à la tête de l'ambassade qui a pris ses quartiers dans l'hôtel Matignon. Il peut toutefois compter sur ses propres services de propagande gérés par Pierre de Boynes et doit promouvoir l'amitié franco-allemande à travers son service culturel incarné par Julie Aurèle. Depuis 1943, les services administratifs de la préfecture de la Seine sont même passés sous sa tutelle. Avec à leur tête Henri Delaunay (PV résistants), ils assurent la continuité des administrations de la ville, de la défense passive, au ravitaillement en passant par les forces de police.
L'ambassade est le symbole même de la collaboration, elle maintient à travers son existence l'illusion que Vichy est toujours autonome. Mais ce n'est désormais qu'une imposture...

Les personnages

(libres : 3/6)

- Edouard Cabanel (Ryan Gosling) ▬ pris
- Pierre de Boynes (Matt Bomer)
- Julie Aurèle (Rosamund Pike)
- Eléonore Fournier (Caitriona Balfe) ▬ réservée
- Germain Liénard (Peter Capaldi)
- Jean Arlemont (Noel Gallagher) ▬ réservé

Personnages d'autres groupes liés :
- Henri Delaunay (Matthew Goode) : responsable des services de la préfecture, membre d'Honneur et Armée (Résistants)
- Caroline Sinclair (Keri Russell) : secrétaire d'Edouard Cabanel, membre du SOE (Résistants)
- Renée Girault (Lizzy Caplan) : traductrice et assistante, rédactrice en chef du Réveil (Résistants)
- Irène Oswald (Imogen Poots) : assistante de Pierre de Boynes, agent du SD (Forces d'occupation)
- Maxime Andrieu (Julian Morris) : traducteur, étudiant (Parisiens)
- Joseph Colombel (Aidan Turner) : capitaine du génie, membre du réseau Honneur et Armée (Résistants)
- Elise Bléaud (Gemma Arterton) : déléguée au sport, sportive professionnelle (Parisiens)



Dernière édition par La Propagande le Ven 30 Déc - 0:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: AUTORITES FRANÇAISES   Mar 1 Juil - 16:35



Edouard Cabanel
(Ryan Gosling)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Français ; Statut : Marié ; Profession : Ambassadeur de Vichy à Paris.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Édouard, c'est l'homme politique par excellence de la IIIe République ! Issu d'une famille de bonne bourgeoisie de la banlieue parisienne, ancrée au parti radical depuis des décennies, il a eu le droit à la meilleure éducation possible entre collèges parisiens, grandes écoles et même université d'Oxford en Angleterre. Dès son retour en France, à l'image de son père, il entre en politique et grâce à sa capacité à louvoyer et à se rendre indispensable à tous, il gravit les échelons jusqu'à être élu député et à faire partie des gouvernements successifs, souvent au sein de la diplomatie grâce à son charisme et sa capacité à parler anglais. Il se marie par intérêt avec la fille d'un grand homme politique du temps qui l'aide dans sa carrière et qui devient dès 1940, un haut dignitaire de Vichy. C'est lui qui permet à Édouard d'obtenir une bonne place au sein du nouveau régime malgré les rumeurs qui le disent franc-maçon ou proche des accusés des procès de Riom.
Il suit tant et si bien les ordres à la lettre qu'il est envoyé dans des négociations secrètes à Londres en 1942. Il y retrouve des anciens camarades des bancs de la Chambre des députés qui le convainquent de retourner sa veste et de servir d'informateur pour la France libre de De Gaulle. Revenu en France, Édouard fait donc des pieds et des mains pour être nommé conseiller de l'ambassadeur de Vichy à Paris. Il a en effet une mission bien précise : tâter le terrain pour aider à préparer un débarquement. Depuis l'attentat des Champs-Elysées contre un dignitaire allemand, il a été nommé lui-même ambassadeur, ce qui est certes une source d'informations précieuse, mais le place dans une position particulièrement délicate vis-à-vis à la fois des occupants et des résistants.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Pierre de Boynes
(Matt Bomer)

Âge : 36 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Célibataire ; Profession : Conseiller de l'ambassadeur de Vichy à Paris, responsables des services de propagande de l'ambassade - Président du groupe franco-allemand Amitié


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Si Pierre est un nouveau venu à Paris, il a pourtant déjà un paquet de manigances en tout genre à son actif ! Après tout, il a vécu à Vichy dans ce qui reste du gouvernement français et s’en est sorti avec les honneurs… Mais ce n’est pas assez, le voilà à la conquête de Paris !
Issu d’une famille aristocratique, Pierre a bénéficié d’une excellente éducation dont il conserve les manières et la préciosité. Traumatisé par la première guerre mondiale où son père a été gravement blessé, il s’engage en politique pour défendre la paix et la réconciliation avec l’Allemagne qu’il considère aussi comme une victime.
Mais arrivé dans les arcanes du pouvoir, lui, qui pensait faire bouger les choses, découvre surtout les petits arrangements entre les partis politiques et les magouilles. S’il s’accroche à ses espoirs, quelques temps avant la guerre, il fait la une de la presse et est au cœur d’un scandale pour sa liaison avec une femme mariée. Mis au ban de la politique, Pierre se venge en prenant contact avec cette Allemagne dont il admire la « politique de grandeur » (selon lui) et en fournissant des informations capitales aux officiers nazis. Une trahison qui pourrait lui coûter cher…
Heureusement pour lui, rien n’est découvert et après le début de l’Occupation, Pierre en profite pour créer son propre groupe nommé Amitié, pour favoriser l’entente franco-allemande et la collaboration, avec lequel il visite l’Allemagne en 1942. Demandé à Vichy, il fait grandir son influence et parvient à être nommé conseiller de l’ambassadeur de Vichy à Paris en mai 1943. S’il s’occupe aussi des services de propagande, son véritable but est d’être ambassadeur à la place de l’ambassadeur. Edouard Cabanel n’a qu’à bien se tenir, rien n’arrêtera ses ambitions !


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Julie Aurèle
(Rosamund Pike)

Âge : 33 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Mariée à Félix Aurèle ; Profession : Attachée culturelle à l'ambassade de Vichy.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Julie, c’est la petite dernière de la fratrie Reigner, celle qui a été couvée par ses deux grands frères, Philippe et Alexandre. Ils l’ont même longtemps protégée parce que Julie a hérité de la personnalité troublée de sa mère, morte l’année de ses huit ans. Victime de sautes d’humeur, alternant activité intense et abattement, elle est fragile et dépendante de son entourage. Cela ne l’a toutefois pas empêché de nourrir de hautes ambitions. Elle veut enseigner. Seulement sa fragilité la rattrape et alors qu’elle passe l’agrégation, elle est sujette à un profond abattement et elle échoue. Tout s’écroule du jour au lendemain. C’est un certain Félix Aurèle (PNJ) qui parvient à la rassurer et la convaincre qu’elle n’y est pour rien. Julie tombe dans les bras de ce fasciste en puissance, anti-républicain, qui la convertit à ses idées malgré les remontrances d’Alexandre et Philippe. Finalement, elle épouse Félix en 1935 sans leur demander leur avis.
Dans ce couple, Julie ne trouve pas son bonheur. Consciente d’avoir échoué dans ses ambitions, la jeune femme est frustrée, d’autant qu’elle ne parvient pas à avoir d’enfants, mais l’influence du charismatique et malgré tout attentionné Félix ne diminue pas. A partir de 1940, elle évolue dans les milieux mondains sans s’y sentir mal à l’aise, soutenant son époux qui lui trouve une place à l'ambassade de Vichy trois ans plus tard. Julie doit faire appliquer les politiques culturelles de Vichy. Elle s'occupe d'expositions, met son nez dans les affaires des artistes, travaille à l'amitié franco-allemande avec l'ambassade d'Allemagne. Ces responsabilités lui donnent l'impression de reprendre sa vie en main, mais elle commet une erreur en essayant d’user de sa position pour sauver son communiste de frère Philippe, arrêté par les Allemands, en vain. Si ces recherches sont passées inaperçues, Julie ignore qu'elles font peser sur elle une lourde menace...


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Eléonore Fournier
(Caitriona Balfe)

Âge : 34 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Mariée à un prisonnier de guerre ; Profession : Employée de l'administration de Vichy, responsable du rationnement.


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Derrière ses dehors de femme avenante et dévouée qui gère le rationnement à Paris, Éléonore  cache bien son jeu et c'est avec le sourire qu'elle rend des compte-rendus trafiqués à ses employeurs. En effet, Éléonore n'a guère de scrupules à profiter de la situation, surtout si elle peut s’enrichir ou dicter sa loi, car elle n'est autre qu'un petit tyran qui aime commérer et mener ses troupes d'une main de fer. Son sens des affaires, elle l'a acquis dans l'épicerie de son père. Eléonore nourrit cependant de plus hautes ambitions et trouve un travail à la préfecture où elle rencontre son mari, Etienne Fournier, bientôt directeur de sa société de production agricole, épaulé par son épouse qui favorise ses affaires. Voilà Eléonore propulsée dans un milieu mondain qui la méprise pour sa basse naissance, mais peu lui importe car son mari a toujours reconnu son génie.
Tout bascule quand Etienne est fait prisonnier par les Allemands en 1940. Éléonore ne peut protéger sa société qui est incorporée par le régime de Vichy dans l'administration française. En guise de consolation, on lui confie une nouvelle responsabilité. Eléonore gère désormais notamment le ravitaillement de Paris et les tickets de rationnement, ce qui fait d'elle une personne très sollicitée. Lorsqu'on vient lui proposer un petit arrangement fort lucratif visant à détourner certains convois, elle ne résiste pas, et la voilà plongée au cœur d'un réseau de marché noir particulièrement actif. Sa méthode est particulièrement rodée : elle prétend que les convois de nourriture sont attaqués par des résistants, alors que ce sont ses associés qui récupèrent les marchandises pour les revendre à prix d'or – prix dont elle touche un pourcentage. Ce qu'elle ignore, c'est que sa nouvelle richesse intrigue autour d'elle... et n'est pas forcément vue d'un bon œil !


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Germain Liénard
(Peter Capaldi)

Âge : 56 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Veuf ; Profession : Responsable de la Défense passive


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Germain pourrait servir de modèle pour les affiches de propagande de Vichy qu'il colle sur les murs de Paris, lui qui parcourt les rues pour faire appliquer le (strict) règlement de la défense passive et vanter le « travail remarquable » de Vichy. Il faut dire que pour lui qui a été dans les tranchées lors de la première guerre mondiale, Pétain est surtout l’homme de Verdun qui a sauvé la France. D’ailleurs, vous ne ferez pas changer d'avis cette tête de pioche !
De la guerre, il ramène une blessure à la jambe qui le fait toujours boiter. Mais il ne s'est jamais laissé abattre. Il devient instituteur, épouse une collègue dans son école où il voit passer les gamins des quartiers chics de Paris. Réputé sévère et inflexible, Germain cache un cœur d'or. Seule blessure : son épouse ne parvient pas à avoir d'enfant et il renonce à l’idée d’être père.
En 1939, Germain tente de s'engager dans l'armée, en vain. Il décide de participer à la défense passive, la protection des civils contre les bombardements. Avec son amour des règles et sa gouaille, il met en place un réseau d'alerte pour déclencher les sirènes, recense les lieux qui peuvent servir d'abri, inspecte les quartiers de la ville pour vérifier la conformité aux règles. L'armistice l'a ébranlé mais il garde confiance en Vichy. Germain est devenu un as de la débrouillardise et fait planter des légumes dans tous les squares parisiens... Mais derrière son air débonnaire, il cache surtout un grand vide : sa femme, affaiblie par les restrictions, est morte dans l'hiver 1941. Depuis peu cependant, il n'est plus seul : il a recueilli chez lui un jeune homme pour lequel il s'est pris d'affection. Bon d'accord, l'arrivée de ce bonhomme à Paris n'est pas claire, mais qu'est-ce que ça peut faire ?


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 




Jean Arlemont
(Noel Gallagher)

Âge : 47 ans ; Nationalité : Française ; Statut : Marié ; Profession : Pasteur, conseiller politique, aumônier


Libre - Réservé - Joué

Laissez-moi vous conter mon histoire:

Qui ne connaît pas le révérend Jean Arlemont, figure du paysage politique et social depuis les années trente ? Le pasteur est apprécié dans le milieu du parti radical dont ses frères sont les députés, en raison de sa laïcité, de sa modération et de sa prudence. Il est connu pour son engagement social :  cela fait des années qu'il est aumônier à la Sorbonne – où les étudiants suivent ses cours d'archéologie biblique, dada qu'il enseigne avec enthousiasme – mais également impliqué dans l'aide aux plus démunis en tant que directeur de l'action sociale de la Croix-Rouge pour le secteur de Paris. Les gens le connaissent comme un homme strict, sévère, mais ouvert et bienveillant, dont on écoute les conseils sur Radio-Paris – et dont on regrette qu'ils soient diffusés sur cette radio de propagande.
Si Jean soutient Vichy, c'est qu'il est le cadet d'une famille de militaires et de politiques. Calviniste dans l'âme, la famille Arlemont est plutôt de droite, républicaine, laïque : son père pousse Jean, étudiant sérieux, un peu timide, à s'engager dans l’infanterie à Montauban, régiment qui sera décimé dès 1914. Traumatisé par cette expérience, Jean en sort pacifiste. Animé par une foi profonde, il s'inscrit à l'Institut Protestant Montpellier pour devenir pasteur. Sept ans plus tard, il prend ses fonctions à Paris où sportif dans l’âme, il devient aussi arbitre de rugby.
Toujours aussi engagé, avec des valeurs ancrées à droite, Jean est un protestant libéral mais soutient  le maréchal Pétain qui est un héros pour Jean et le régime de Vichy qui permet la paix. Problème ? Le voilà embarqué dans des dîners mondains pleins d'allemands qu'il déteste, contraint de se taire sur des exactions de plus en plus violentes, abandonné par l’Église Protestante, majoritairement opposée à Vichy, seul...et affublé d'un père arrêté pour résistance.


Laissez-moi vous présenter mes connaissances

Spoiler:
 


Dernière édition par La Propagande le Mer 18 Mar - 0:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AUTORITES FRANÇAISES   

Revenir en haut Aller en bas
 

AUTORITES FRANÇAISES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les répliques cultes des comédies françaises...
» AUTORITES FRANÇAISES
» Fourragères françaises
» Pertes militaires françaises en opérations extérieures depuis 1963
» Infos françaises du jour (prédictions) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Avis de recherche »-