Partagez | .
 

 #1 : le bilan des manifestations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: #1 : le bilan des manifestations.   Mer 2 Juil - 22:29


30 Mars 1943 : le bilan des manifestations.


L'article


Au lendemain des manifestations qui ont agité les rues de Paris hier, le bilan est n’est guère alarmant. Un rassemblement avait été organisé place de la Bastille par une poignée d’individus contestataires dont l’identité n’a pas été divulguée, progressivement rejoints par des partisans de leurs groupes ou des passants que le bouche-à-oreille a fini par attirer. Au vu de la progression du rassemblement, les autorités ont finalement été alertées, et factions policières allemandes ainsi que des brigades de la Milice ont été envoyées sur place afin d’éviter tout débordement.

L’après-midi et la soirée se sont déroulées dans un calme relatif, sans heurts malgré les provocations répétées des manifestants. Nos forces de l’ordre ont su faire montre d’un sang-froid exemplaire, et si quelques arrestations ont eu lieu afin de garantir la sécurité des participants, aucun blessé n’a été à déplorer. Ainsi que nous le confirme le sous-responsable de la Milice M. Manuel Tessel : « Tout s’est passé comme nous le voulions. Nos hommes sont formés à ce genre de situation, ils savent faire face à des excités et rassurer ceux qui ne veulent pas être mêlés à tout ça. L’important c’est de rester ferme et leur montrer qui a le contrôle de la situation ».
Les plus agités ont été conduits au poste, où ils sont toujours en train de subir un interrogatoire. Saluons l’efficacité de la collaboration entre notre Milice et les forces allemandes, preuve que l’entente est plus que jamais possible, et surtout nécessaire en ces temps troubles. Gageons que leur professionnalisme et leur dévouement envers notre belle ville saura rendre nos rues plus sûres et nous faire oublier ces désagréments.


Rappels :

- Cette intrigue est maintenant clôturée.
- Pour la retrouver, rendez-vous dans la première partie de l'intrigue et la deuxième.


₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪
« Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur »


©️ Hasko Landgraf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
Dédé la Truffe
PNJ ♣ Alcoolique Anonyme



Masculin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 50
■ avatar : (c) Doisneau - avec la participation de Médor, mon fidèle caniche
■ profession : Poivrot...euh tenancier d'un bar.

PAPIERS !
■ religion: Le Bordeaux.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec un verre de vin.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: #1 : le bilan des manifestations.   Mer 2 Juil - 23:03


30 Mars 1943 : le bilan des manifestations.


Le témoignage de Dédé


« Ah dis donc, quelle aventure hier mes aïeux ! J’vous ai dit que j’étais aux manifestations, place de la Bastille ? Ben tiens, un peu que j’y étais, comme s’il n’y avait que les p’tits jeunes qui pouvaient venir dire c’qu’ils pensent à ces sacrés lascars de nazillons ! J’suis arrivé tout au début moi, quand y avait encore que les plus motivés, c’est Gérard qui m’avait fait passer le mot. Et dès que les autres ont commencé d’arriver, j’te raconte pas le foutoir ! Les boches et leurs sous-fifres, les miliciens là, ils sont v’nus parader dans leurs beaux uniformes en affichant bien leurs matraques et même leurs mitraillettes, comme pour nous dire d’faire gaffe, qu’ils hésiteraient pas à faire du dégât s’il le fallait… Tu parles que ça nous a fait peur ! On a crié, on a chanté, c’était magnifique. Et puis ça a commencé à faire du grabuge. Les nazillons ont commencé à pousser parce qu’ils en avaient marre de not’ cinéma, alors on a poussé aussi, et finalement ça a commencé à cogner. J’crois que ça a commencé avec une fille, une p’tite brunette qui a giflé un milicien. Je l’aurais embrassée ! Mais il a répliqué, et à partir de là ça a dégénéré, les gens ont commencé à s’en prendre aux soldats, et les soldats ont commencé à nous embarquer à coups de matraques. J’ai vu une demoiselle avec un air un peu asiatique qui avait l’air de se faire embêter par un de ces gradés nazis, aussi. J’ai voulu aller lui dire deux mots à c’lascar –là, mais un mouvement de foule m’a emporté ailleurs, et j’suis tombé nez-à-nez avec ce conseiller politique, là, Cabanel… Même que je lui ai craché aux pieds, à ce vendu. Mais les boches l’ont vite mis à l’abri, évidemment.
Ca a encore dégénéré, les coups ont commencé à pleuvoir et j’ai vu plusieurs copains se faire embarquer le nez en sang. J’en ai même vu tomber inconscients et se faire traîner par les pieds jusqu’au fourgon. Ces crétins de boches ne savaient même plus qui arrêter, je les ai vus embarquer une vieille femme qui criait comme une furie et une autre p’tite brune aux yeux bleus, même que j’ai bien cru qu’elle allait mordre le type qui l’a empoignée. J’ai été embarqué juste après, ils ont dû s’y mettre à trois pour m’avoir. On était dans un sale état, j’vous le cache pas, ces gens-là ne ménagent pas leurs coups et ils nous auraient brisé le cou s’ils avaient eu l’occasion j’en suis sûr. Ils avaient sûr’men reçu des ordres de pas tirer, mais par Dieu, s’ils avaient pu… J’avoue j’m’attendais pas à c’que ce soit aussi violent, une manifestation. C’est plus d’mon âge ces trucs-là, j’vais laisser ça aux jeunes. Mais même avec les menaces et les violences, moi j’dis, les boches ils vont en voir d’autres, et de toutes les couleurs ! C’est pas les matraques qui nous f’ront taire, je vous le dis ! »



Rappels :

- Cette intrigue est maintenant clôturée.
- Pour la retrouver, rendez-vous dans la première partie de l'intrigue et la deuxième.

Revenir en haut Aller en bas
 

#1 : le bilan des manifestations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le bilan des inondations en Haiti
» Bilan de l'annee 1 de Preval II selon les medias
» Bilan de vos observations sur la politique haitienne.
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Actualités »-