Partagez | .
 

 [BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Gerhardt Lengefeld
✗ Parachuté



(c) angel dust et COM
■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 4
■ avatar : Ed Harris
■ profession : Gouverneur de Paris

MessageSujet: [BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion   Lun 16 Mar - 17:33


10 mai 1943 : Des conséquences d'une explosion


La réaction des autorités allemandes


Avis placardé sur tous les murs de Paris au matin du 10 mai 1943.


BEKANNTMACHUNG/AVIS

De lâches criminels, à la solde de l'Angleterre et de Moscou, ont tenté d'assassiner le SS-Gruppenführer Horst-Ekkehardt Glucks von Kunsdorf-Weigwitzer lors de sa venue à Paris le 03 mai 1943 et ont tué Hansjorg von Lorentz et Otto von Lorentz en faisant exploser une bombe au milieu des civils, causant ainsi de nombreuses pertes humaines. Jusqu'ici les assassins n'ont pas été arrêtés.

En expiation de ce crime, j'ai ordonné l'arrestation de 10 habitants otages dont voici la liste :

- Philippe Vagon, étudiant à la Sorbonne.
- Yves Meisson, employé de la SNCF.
- Noémie Dahaut, correctrice au Courrier Parisien.
- Ian Le Goff, musicien à Radio-Paris, ancien jazzman.
- Carmen Dias, concierge.
- Pierre Guillembert, ouvrier des usines Brunellière.
- Simone Fauché, employée des Galeries Lafayette.

[...]

Etant donné la gravité du crime, ces 10 parisiens seront faits prisonniers au cas où les coupables refuseraient de se rendre aux autorités.
J'offre une récompense d'une somme totale de 30 millions de francs aux Parisiens qui contribueraient à la découverte des coupables.
Des informations utiles pourront être déposées à chaque service de police allemand ou français. Sur demande, ces informations seront traitées confidentiellement.

Paris, le 10 mai 1943,
Der Stadtkommandant von Gross-Paris,

Gerhardt Lengefeld.



Rappels :

- Cette décision du gouverneur lance l'intrigue filée du forum.
- Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à vous rendre sur le topic explicatif. De multiples rebondissements sont à prévoir !


₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


« Dans la vie, il y a les gagnants et les perdants, l'essentiel est d'être du bon côté de la ligne. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Propagande
PNJ ♣ Je te vois...



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 3305
■ avatar : © Hasko L.
■ profession : Entrer dans vos esprits et diffuser la bonne parole.

PAPIERS !
■ religion: Sans foi, ni loi.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Voix de Londres.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: [BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion   Lun 16 Mar - 19:25


10 mai 1943 : Des conséquences d'une explosion


La réaction du Courrier Parisien


Extrait d'un article d'Emy Hale.

« Dès son arrivée à Paris, le tout nouveau gouverneur de Paris, le général Gerhardt Lengefeld, qui s'est illustré pendant la campagne de Pologne, a marqué le tournant de la politique allemande vers la fermeté. Ce général multi-décoré a été nommé par Berlin il y a quelques jours en remplacement du général Axel von Hafer dont nous avons appris la mort tragique, suite à une explosion de gaz dans son hôtel particulier, ce qui a attristé toutes les personnes qui connaissaient son talent et son professionnalisme à Paris. Le général Lengefeld a immédiatement tenu à imprimer sa marque à Paris, qui est celle de la sévérité et de la détermination afin de retrouver enfin les terroristes qui ont posé un engin explosif le 03 mai dernier sur les Champs-Elysées causant la mort d'une dizaine de personnes dont deux soldats allemands. Les lâches assassins qui ont pris la fuite après leur forfait n'ont pour le moment pas encore été retrouvés malgré les importants déploiements de sécurité dans la capitale. Méfiez-vous d'ailleurs si vous prenez le train ou si vous souhaitez fréquenter les lieux publics, les fouilles sont complètes et prennent du temps, prévoyez de vous y rendre à l'avance pour ne pas manquer le départ de votre train ! Il n'est en tout cas pas rare de croiser un soldat allemand même quand on descend chercher son pain, ce qui permet d'apprécier l'efficacité de ces troupes et leur gentillesse et leur respect envers la population civile.

Devant la lâcheté des assassins, le nouveau gouverneur de Paris a toutefois été contraint de prendre des mesures exemplaires en arrêtant dix parisiens qui seront faits prisonniers si les véritables coupables de l'attentat ne se dénoncent pas ou ne sont pas arrêtés d'ici la fin du mois. Qui sont ces terroristes qui affirment prendre la défense du peuple quand ils causent leur mort ? S'ils veulent protéger les Parisiens comme ils osent le prétendre, il ne leur reste plus qu'à assumer les conséquences de leurs actes. Tous les bons citoyens, respectueux de la loi et désirant au mieux servir leur pays, sont appelés à venir dire aux autorités compétentes ce qu'ils savent ce que nous vous encourageons à faire au plus vite. Cette situation doit être réglée rapidement et nous faisons appel au sens civique de nos lecteurs qui n'en manquent pas.

Le remplacement du gouverneur à Paris n'est pas le moindre changement au sein des autorités qui nous représentent : Eugène de Mazan a décidé de prendre une retraite bien méritée dans le sud de la France, le gouvernement de Vichy a décidé de nommer à sa place Edouard Cabanel, le courageux conseiller qui n'a pas hésité à plonger dans la foule poursuivre le SS-Gruppenführer Horst-Ekkehardt Glucks von Kunsdorf-Weigwitz lors des événements du 03 mai. Il est certain que monsieur Cabanel dont l'influence a été grande à Vichy au début de la guerre et qui a une grande expérience dans la diplomatie saura occuper avec panache la fonction de Mazan avec le même professionnalisme et le même investissement.

Pendant ce temps, nous avons appris que le SS-Gruppenführer Horst-Ekkehardt Glucks von Kunsdorf-Weigwit poursuit sa tournée du mur de l'Atlantique après avoir pu admirer les installations de Dunkerque [...] »




Rappels :

- Cette décision du gouverneur lance l'intrigue filée du forum.
- Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à vous rendre sur le topic explicatif. De multiples rebondissements sont à prévoir !


₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪
« Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur »


© Hasko Landgraf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yellow-tricycle.com
avatar
La Voix de Londres
PNJ ♣ Veuillez écouter quelques messages personnels



Féminin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 97
■ avatar : (c) Hasko Landgraf
■ profession : Dévoiler la vérité.

PAPIERS !
■ religion: La Liberté.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec la Propagande.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: [BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion   Lun 16 Mar - 19:44


10 mai 1943 : Des conséquences d'une explosion


La réaction de La Voix de Londres


« Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand ! »
Ici Londres : les Français parlent aux Français. 

DÉPÊCHE IMPORTANTE ! Nous avons appris avec effroi et inquiétude la nomination du « boucher de la Pologne » au poste de gouverneur de Paris, comme si Berlin cherchait à toujours plus exaspérer la population et à la saigner à blanc, sans jamais l'épargner ! Gerhardt Lengefeld a décidé, dès son arrivée, de procéder à l'arrestation de dix personnes parmi des Parisiens innocents, démontrant une fois de plus sa cruauté. Parisiens ! Ne vous trompez pas d'ennemi ! Votre véritable ennemi c'est ce Nazi indigne qui a pris la tête de la plus belle ville du monde pour la faire basculer dans l'horreur ! C'est cette armée allemande qui met l'Europe à genoux et assassine les populations qui osent se relever : ce sont eux les véritables terroristes, ce sont eux les vrais assassins ! Les leurs eux-mêmes ne sont pas épargnés par leurs bassesses et leurs vengeances, regardez donc von Hafer, assassiné sur ordre du Führer lui-même dans son hôtel particulier de Berlin, parce qu'il n'avait pas réussi à éviter un attentat !

Parisiens ! Demeurez unis, ne vendez pas vos compatriotes à quelque prix que ce soit ! Ce sont vos frères que vous pourriez envoyer à la potence ! Unissez-vous pour sauver les prisonniers, les sortir de leur prison car ils ne méritent pas le sort qui les attend. Camarades ! Saisissez-vous de vos armes et sauvez leurs vies !

Veuillez maintenant écouter quelques messages personnels : L'empereur, sa femme et le petit prince, je répète, l'empereur, sa femme et le petit prince. La licorne a disparu dans la forêt. Les petits fours dansent la valse. Oncle Germain a vu un hibou en plein jour. Les ailes de la colombe sont en papier.


Rappels :

- Cette décision du gouverneur lance l'intrigue filée du forum.
- Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à vous rendre sur le topic explicatif. De multiples rebondissements sont à prévoir !


₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪

Kit par Hasko Landgraf, l'unique 8D, merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dédé la Truffe
PNJ ♣ Alcoolique Anonyme



Masculin

■ topics : FERMÉS
■ mes posts : 50
■ avatar : (c) Doisneau - avec la participation de Médor, mon fidèle caniche
■ profession : Poivrot...euh tenancier d'un bar.

PAPIERS !
■ religion: Le Bordeaux.
■ situation amoureuse: Dans une relation compliquée avec un verre de vin.
■ avis à la population:

MessageSujet: Re: [BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion   Lun 16 Mar - 20:12


10 mai 1943 : Des conséquences d'une explosion


La réaction de notre Dédé la Truffe national


« Nous, quand on a vu les affiches sur les murs, là... Ben on n'y a pas cru, c'est que l'autre type, qui était là avant Ger... Le gouverneur quoi, y faisait pas ça, il prenait pas les habitants pour les enfermer. C'est bien vrai, quoi, ils sont coupables de rien ces gens-là, puis je vois pas trop comment ça va les aider à trouver les vrais gens qui ont sauter la bombe... Donne moi un verre, p'tit, j'en ai bien besoin. Même que mon voisin a été arrêté pour servir de prisonnier, vous le saviez ça ? Un p'tit jeune, bon un peu bizarre quoi parce qu'il buvait pas franchement d'alcool, mais quand même, il aurait pas de mal à une mouche ! Sa mère, elle s'en remet pas, elle dit qu'elle espère que des gens vont v'nir les dénoncer les types qui ont fait ça pour que son fils soit sauvé. C'est qu'y sont pas d'accord avec elle, les types qui viennent boire des verres dans mon bar, vous savez, Chez Dédé, là où on fait toujours la fête, y disent qu'il faut pas vendre les camarades, vous voyez. Moi, j'suis bien d'accord avec eux, surtout que les Allemands, ben, ils cherchent aussi les gens qui ouvrent leur gueule pour manifester, et y z'ont pas trop intérêt à venir fourrer leur nez par ici, le marché noir, y sont pas trop d'accord.

N'empêche, z'avez vu Mazan ? Pauvre vieux, mis à pied quoi, soit disant qu'il voulait prendre sa retraite dans le sud ! Ah, y nous prennent vraiment pour des billes, hein ? C'est qu'il a pas trop eu le choix de la retraite, il était même pas là pour la bombe, le petit vieux, là, le maréchal, il a pas du trop apprécier de se faire taper sur les doigts par Berlin, enfin je dis ça je dis rien. Hips. C'est pas nous qu'on va le pleurer le Mazan, toujours à trop fricoter avec les Allemands, m'enfin, je suis pas sûr que le nouveau, y soit mieux. Il a une belle gueule mais alors, j'l'ai entendu parler à la radio et c'est le même que Mazan.. »


Rappels :

- Cette décision du gouverneur lance l'intrigue filée du forum.
- Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à vous rendre sur le topic explicatif. De multiples rebondissements sont à prévoir !


₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪

Chez Dédé, là où tous les Bordeaux sont rouges  drunk


- Tu bois un coup ?
- L'autre ! Y demande à une bille si elle roule !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion   

Revenir en haut Aller en bas
 

[BATAILLE DES ONDES] #6 : 10 mai 1943, des conséquences d'une explosion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BATAILLE DES ONDES] #4 : 28 avril 1943, l'arrivée (forcément triomphale) de Glucks
» [Radio-Paris] La bataille des ondes
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Actualités »-