Partagez | .
 

 Souvenirs du passé - anecdotes familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mer 23 Juin - 0:34

Bah moi, mon anecdote c'est pas grand chose, parce que j'habite au Québec (la guerre ne se passait pas là)

Mais ma grand-mère m'a raconté que comme mon grand-père (qui est maintenant décédé.. pas de condoléances parce que je l'ai pas connu) était agriculteur, il était pas obligé d'aller à la guerre. Alors, il aidait les hommes qui étaient en âge et qui étaient obligé de s'engager dans l'armée à se cacher lorsque l'armée venait vérifier s'il y avait des gars qui était capable d'aller à la guerre.

Hors-Anecdote : Vos grands-parents sont drôlement jeune Ö Moi ma grand-mère est née en 1918 et j'ai que 14 ans... ><
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mer 23 Juin - 11:46

Bah nan ma grand-mère elle a 83 ans c'est pas tout jeune ! XD

& sympa cette anecdote ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mer 23 Juin - 12:28

Ah oui sympa quand même !

Mes grand-mère ont 70 et 68 il me semble ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mer 23 Juin - 12:57

Ma grand-mère a 92 ans ><
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 28 Juin - 0:31

Moi, ce sont mes parents qui me racontent ce genre d'histoires familial car je ne connais que mes grands-mères et elles sont pas vraiment du genre à parler de ça. Quoi qu'il en soit, les grands-parents de ma mère se sont rencontrés à la libération d'Auschwitz-Birkenau. Mon AGP y était parce qu'il avait fait des actes de résistances et que ça n'avait pas tellement plus, normal vous allez me dire. Et mon AGM, elle, y était parce que c'était une juive polonaise. Ils n'ont parlé de leur histoire qu'une seule fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 28 Juin - 11:37

William A. Boehmitz a écrit:
Moi, ce sont mes parents qui me racontent ce genre d'histoires familial car je ne connais que mes grands-mères et elles sont pas vraiment du genre à parler de ça. Quoi qu'il en soit, les grands-parents de ma mère se sont rencontrés à la libération d'Auschwitz-Birkenau. Mon AGP y était parce qu'il avait fait des actes de résistances et que ça n'avait pas tellement plus, normal vous allez me dire. Et mon AGM, elle, y était parce que c'était une juive polonaise. Ils n'ont parlé de leur histoire qu'une seule fois.

Whouaaa ! *_____* ca c'est de l'anecdote !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 28 Juin - 11:40

^^ je pense quand même qu'ils auraient préférés se rencontrer autrement, hein..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mar 29 Juin - 12:28

Ouais c'est clair !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Ven 2 Juil - 14:35

Wouah... Vos anecdotes familiales, elles sont toutes à pleurer TToTT Personnellement, ma mère est allemande, et son grand-père, donc mon arrière-grand-père, était gardien dans un camp d'extermination. Je ne l'ai pas connu, il a été jugé et emprisonné pour crime contre l'humanité, et mon grand-père a fait une croix sur cette partie de son passé, il n'en parle donc jamais. Petit paradoxe : la famille de mon père est espagnole, et juif...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Sam 10 Juil - 19:26

Wouaahh ! Vos anecdotes sont juste O.O ! Ma grand mère a moi est née en 1942, donc elle étais un peu jeune à l'époque, et même si elle garde quand même des souvenirs atroces, il n'y a pas d'anecdote particulière.
Mais je vis en Lorraine ( comme Maddie :p) et la région est bien sûr imprégnée dans l'histoire de la 2GM. J'ai quelques anecdotes, qui me viennent de mon excellente prof d'histoire de 3ème . Si quelqu'un est intéressé, je peux tenter de restituer ce qu'elle nous a raconté.
Petite anecdote tout de même, la grand mère d'Elsa est née le 18 juin 1940, la mienne a fêté ses 3 ans le 8 mai 1945 :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Dim 26 Déc - 11:00

Depuis le temps que j'avais dis que je voulais poster *zbaf*

Dans ma famille, quel que soit le côté, on a des anecdotes, pas très joyeuses... Du côté de mon père, mon grand père était trop jeune selon son grand frère résistant et maquisard, pour les rejoindre, c'était trop dangereux, alors il leur apportait à manger dans les maquis d'Auvergne, dans le village natal de ma famille. Un jour, les allemands l'ont arrêté, il avait 16 ou 17 ans je crois, et l'ont laissé pour mort sur le pavé après l'avoir tabassé. Ma grand mère (sa femme), était très jeune elle ne garde pas beaucoup de souvenir de cette époque, sauf l'exode et les conditions dans lesquelles sa famille à vécut pendant l'occupation, pas très drôle...

Du côté de ma mère, mes deux grands parents étaient trop jeunes pour avoir fait quelque chose réellement, ils avaient 12-13 ans. Mais mon arrière grand père, adjoint au maire d'une petite ville de banlieue parisienne, faisait des faux papiers, et aidait les gens à s'échapper. Ils ont même faillis être arrêté, et se sont enfuis le matin du jour où les allemands devaient débarquer chez eux (ça c'est du côté de ma grand mère). Pour mon grand père, ils se sont enfuit de Paris à la campagne, et quand son père est revenu, leur maison avait été réquisitionnée par les allemands, comme c'était plutôt courant à l'époque.

Voilà pour moi ^_^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Dim 26 Déc - 12:19

    Mon arrière grand père a été envoyé en camp de concentration, et il en est revenu... Il est décédé il y a quelques années, il avait toute sa tête. C'était un homme remarquable !
    Mon arrière grand-mère du côté de mon père était tellement grande gueule qu'elle tenait tête aux allemands pendant l'occupation. Et comme elle était culottée, ils la laissaient faire. Mon grand-père m'a souvent dit que, aussi petite qu'elle était, elle arrivait à faire taire les allemands O_O. C'est d'elle que je me suis inspirée pour la mère de Nate !

    Mon grand père est né en 41, il n'a donc que peu de souvenirs de la guerre. Sinon, Cette année j'ai eu la chance d'entendre de mes oreilles le témoignage de Monsieur Steinberg, un Résistant juif envoyé en camp de concentration et rentré... J'vous donne le lien de la description son livre, si ça vous intéresse :
    http://www.aaeea.com/edition/steinberg_intro_html/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mar 28 Déc - 11:50

Et bien moi je n'en ai pas beaucoup. Ma grand-mère était jeune à l'époque mais elle se souvient que les Allemands qui s'étaient installés chez elle étaient gentils. Ils avaient laissé la cuisine et une chambre il me semble pour elle et sa famille.

du côté de mon père je n'ai jamais demandé. Dommage ( ils viennent de partir ce matin >< ) !
Ils ne sont pas Français ( ils ont du mal à comprendre et à parler Français ) mais je sais que mon père habitait à l'Est de la France, très proche de la frontière Allemande. Il doivent donc avoir plein d'anecdotes. LA prochaine fois je leur demanderai, même si ce n'est plus très clair dans leur tête ( ma grand-mère a parkinson & est à moitié schizophrène. Et mon grand-père vit dans le passé^^ )

HJ : Ils ont fuit le régime de Tito en Ex-Yougoslavie. d'après ce que j'ai compris, mon grand-père aurait vu sa mère mourir assassinée devant lui par l'armée parce qu'il refusait de s'engager je crois. Il s'est caché et ses amis l'ont prévenu que l'armée le recherchait et qu'il serait bientôt chez lui donc il a pris ma GM et ses enfants ( mes oncles ) et se sont réfugiés en France. je redemanderai à mon père ce soir si ça intéresse quelqu'un :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 4 Avr - 5:15

Ici, au Canada, nous l'avons pas vécue comme vous mais certains d'entre nous y avons participé quand même.

Je travail dans un hôpital où il y a un secteur personnes âgés où parfois je suis affiliée. Ces gens, ces vétérans ...Pour ceux qui s'en souviennent c'est tout un bagage qu'ils nous ont amenés.

Parfois le soir, quand j'ai le temps, je m'assois avec eux, au pieds de leur lit et les questionnes à ce sujet. Ici, parfois le soir, ils devaient éteindre les phares de leurs voitures pour ne pas se faire repérer sur les routes. Des sous marins militaires passaient constamment dans le fleuve saint-laurent. Déjà en 1918, des u boots (sous-marins) allemand avaient placés des mines au large d'Halifax puis lors de la guerre de l'atlantique, la marine Canadienne combattit férocement en fournissant la moitié des escortes navales.

Ma grand-mère travaillait pour l'armée Canadienne comme infirmière ...et c'est là qu'elle connu mon grand-père qui lui valu plusieurs enfants et petits enfants.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Dim 12 Juin - 18:41

Depuis le temps que je voulais poster... J'aime bien lire vos anecdotes *____* Moi aussi, j'en ai quelques unes (dont quelques unes pas très joyeuses U_u)

Du côté de mon père, tout s'est passé en Lorraine. L'année dernière j'ai pu apprendre que mon grand-oncle était résistant, il avait à peu près 17 ans. D'après ma grande tante, il aurait participé à une tentative pour libéré le camp de de Natzwiller-Struthof : ils ont échoués et on dû rester près d'une semaine caché dans un arbre alors que les allemands les cherchait en bas avec des chiens. Il a saboté pas mal de chemins de fer et s'est fait arrêté, après avoir défié un allemand, pour être interné quelques temps dans ce même camp, puis il a été envoyé à Dachau jusqu'à la libération du camp. Par chance, il n'est resté que quelques mois. Ma grand-mère avait la tuberculose. Elle a beaucoup endurée, et a même perdu un enfant à cause de la peur vis-à-vis des activités de son frère T.T

Mon grand-père m'a raconté comme quoi le vlllage où j'habite était un vrai nid d'allemand : l'industrie leur était profitable. Il m'a aussi raconté qu'il y avait pas mal de résistant et qu'une grande partie d'entre eux ont été fusillés dans une forêt proche de chez moi. Certains allemand ont même habités dans les grandes maisons de ma rue, dont la mienne... Brrr.

Du côté de ma mère, c'est Paris. Mes grands-parents sont nés entre 34 et 36 et je n'ai pas vraiment entamer le sujet avec eux... Tout ce que je sais, c'est que leur famille était loin d'être neutre : mon arrière grand-père à rejoint la Gestapo et SURTOUT: le partit Nazi, c'était celon lui la seul moyen d'être tranquille. En voyant les photos de leur galère, ça fait un peu peur....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Mer 20 Juil - 19:56

Aaah excellente idée ce topic ! Moi c'est mon père qui m'a raconté le plus de choses sur cette période parce qu'il était enfant à cette époque..
Une anecdote d'enfant de 7-8 ans à peine ... C'était au moment où les juifs ont du commencer à porter l'étoile jaune et mon père croyant que c'était une sorte de décoration, a dit à ses parents qu'il voulait en porter une lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Jeu 21 Juil - 18:18

J'adore l'idée du topic, mais je n'ai hélas pas grand chose à raconter sur le sujet. Mes grands-parents étaient tous petits à l'époque.
Du côté de mon père, il y avait mon arrière-grand-mère Jacqueline, décédée en Mars dernier à l'âge de 100 ans et demi. J'adorais aller la voir, parce que c'était une femme formidable. A cent ans, elle avait encore toute sa tête -un exploit ! Même si sa mémoire défaillait un peu, elle reconnaissait toujours ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, et se souvenait très très bien des évènements de la seconde guerre mondiale. Son mari, Maurice, était médecin militaire dans la Marine, et avait donc été mobilisé pour les combats. Lui et sa famille ont donc passé toute la Seconde Guerre mondiale à sillonner la planète au gré des conflits, notamment en Indonésie -où l'une des filles de Jacqueline est née sous les bombardements- et en Tunisie, où ma grand-mère est née. Elle m'a raconté une anecdote que son mari lui-même lui avait raconté -je ne l'ai pas connu moi-même. Un jour en Tunisie, je ne sais plus dans quelle ville, il y a eu de violents combats entre Français et Allemands, et les Français avaient dû se réfugier dans la cave d'un hôpital. Les conflits faisaient tellement rage dehors que ramener les blessés par le rez-de-chaussée aurait été trop risqué, ceux qui allaient les chercher et les blessés eux-même risquaient de se faire descendre purement et simplement. Qu'ont-ils donc fait ? Ils ont ouvert les fenêtres de la cave (vous savez, ces fenêtres presque au plafond, étroites, juste assez grandes pour éclairer et aérer- et faisaient rouler les blessés par là !
Du côté de mon grand-père paternel né en 1942, je ne sais rien, il n'en a jamais parlé, et je n'ai jamais pensé à lui demander. Il y a juste sa soeur, ma grande-tante, née en 1932, qui évoque parfois la dureté de la pénurie de vivres et a gardé l'habitude de ne jamais rien gaspiller.

Du côté de ma mère maintenant, là encore je ne sais pas grand chose... Ma grand-mère n'en a jamais parlé non plus. Les faits intéressants se trouvent du côté de mon grand-père, mais le fait est que ses parents l'ont abandonné à la naissance. Tout ce qu'on sait d'eux et de la guerre, c'est que sa mère (mon arrière-grand-mère donc) était allemande...

Voilà pour moi ! J'essayerai d'en savoir plus, ma grand-mère m'a confié les écrits de mon arrière-grand-père Maurice (le médecin militaire) qui adorait les lettres et écrire, je trouverai peut-être quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Jeu 21 Juil - 18:27

Rhaaaa wow ! J'adorerai avoir des anecdotes comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Dim 25 Nov - 23:08

Aujourd'hui j'aimerai vous parler de la personne la plus badass que j'ai connu, mon grand-père, Alexandre Navarro.

J'ai pensé à lui aujourd'hui (comme tous les jours où je suis déprimée) et en voyant ce topic je me suis dit que c'était l'endroit idéal pour en parler un peu.

Mon grand-père est né à Alger, de parents espagnols et a obtenu peu de temps après la nationalité française. Il a participé à la libération de la Corse pendant la WWII et a officié notamment à bord du sous-marin Casabianca : http://fr.wikipedia.org/wiki/Casabianca_%28Q183%29

Il faisait parti des commandos de choc ( http://fr.wikipedia.org/wiki/1er_bataillon_parachutistes_de_choc Celui là pour être exacte), mais il n'en a jamais beaucoup parlé, même si j'imagine qu'il a tué pas mal de gens. Il racontait souvent qu'il crevait de faim pendant la guerre et qu'avec ses camarades ils mangeaient un peu tout ce qu'ils pouvaient trouver. Une fois ils ont capturé l'âne qui servait de mascotte aux Américains et l'ont mangé, avant de nier fermement avoir quoi que ce soit à voir avec la disparition de la mascotte bien évidemment face

Une autre de ses anecdotes préférées c'est une nuit où il avait quitté en douce le campement (l'histoire ne dit pas où il est allé mais bon, probablement dans un bordel mdr ), il a découvert en rentrant au petit matin que son dortoir avait été pulvérisé par un bombardement et que tout le monde le croyait mort XD Mon grand-père était quelqu'un de très insubordonné, il est sorti de l'armée avec le même grade qu'à l'entrée, car à chaque fois qu'il gagnait des galons il les perdait dans la foulée car il faisait ce qu'il voulait et était forte tête et insolent.

Il gardait précieusement une petite boîte à tabac en forme de chaussures. Il l'aimait beaucoup car on lui avait donné pendant la libération, en Alsace. Il était hébergé chez une famille française et pendant le repas avait fait une remarque sur ladite boîte, disant qu'il la trouvait jolie. Les gens lui ont mis ensuite la boîte dans ses affaires sans rien lui dire. Une façon de le remercier sans doute car il était accueilli en libérateur.

Voilou, de ce que je me souviens, il racontait surtout des anecdotes de nourriture, c'était un bon vivant qui aimait beaucoup manger donc forcément tous ses ressentis tournaient autour de ça. mdr

Il est mort y a 3 ans maintenant, mais papy tu restes vraiment méga badass à mes yeux cool
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 26 Nov - 10:16

C'est chouettes tes anecdotes Anne-So ^^

De mon côté je n'ai rien pwease
Mon grand-père paternel est né en 29, donc beaucoup trop jeune pour faire la guerre. Et ma grand-mère paternel itou.
Je ne l'ai pas connue, mais un jour que j'étais chez mon grand-père, il m'a montré des photos de ma grand-mère à la Libération...elle est sur une jeep avec des GI, comme les images que l'on voit à chaque reportage ^^
Elle est avec sa sœur, toute souriante, posant avec les soldats américains....les clichés n'en sont pas et je suis même émue en repensant à cette photo pwease

Ils étaient tous les deux dans le Nord de la France, une famille d'industriels, donc je crois qu'ils n'ont pas trop mal vécu la guerre.....faudrait que j'en parle à mon grand-père une fois, vu que c'est le seul qu'il me reste ^^


Pour mes grands-parents maternels, c'est une autre histoire!
Ils sont plus âgés (ma mère est la dernière d'une famille de 7, alors que mon père est l'aîné de 3 !!) et étaient déjà mariés à cette époque. La soeur aînée de ma mère est née en 40 il me semble, je crois qu'ils avaient donc deux, peut-être trois enfants à la fin de la guerre.

Si du côté de mon père ce sont des industriels du nord typiques (propriétaires de mines, d'usine de sucre... ^^), du côté maternel, c'est vieille France, aristocratie et grande famille française.

Ils vivaient à Versailles, et mon grand-père a du coup été mobilisé, mais je ne sais pas vraiment où. Ma grand-mère, du coup, est retournée dans sa région natale, dans le château familial dans le Limousin. Au début, c'était en zone libre....après, c'était une femme seule avec deux enfants, elle m'en a un peu parlé avant qu'elle décède, je crois qu'elle n'a pas vécu de trucs trop atroces.

J'ai toujours beaucoup admiré mon grand-père, mais il y a deux ans, quand on parlait de ça avec ma mère et mes frères, elle nous a dit que mon grand-père a été radié de l'armée après la guerre. kiyi
Vu le milieu familial et les visions politiques que j'imagine qu'ils devaient avoir, je ne sais pas du tout ce qu'il a du faire, je ne sais pas s'il a vraiment commis un crime qui méritait cela, ou s'il a été accusé un peu injustement.
Pour moi, ça n'est pas possible qu'il ai commis un crime grave, mais vu leur éducation, l'époque etc...je pense qu'ils étaient plutôt pétainistes. Est-ce que c'est ça qui a joué? Je pense, car je ne les imagine pas du tout être collabo. Ils étaient tous deux pétris de la foi catholique, je ne les pense pas capables de faire ça. kiyi

Je ne crois pas qu'il ai été réintégré dans l'armée, mais apprendre ça à 24ans, ça fait un peu un choc. Du côté de ma mère, il y a toujours cette espèce de politique du silence, du "faut pas le dire" roll Tout le monde est au courant d'une chose, mais faut pas le dire. Du coup, je ne connais pas trop les suites de tout ça....vivent les tabous familiaux roll


C'est pas une chose dont je me vante vraiment, en tout cas, et que j'ai un peu de mal à accuser. pwease Faudrait que je fasse des recherches, tiens.

Mais quand je pense que dans cette branche familial est le rameau militaire, qu'on a un amiral dans la famille, qu'on a plein de des militaires qui ont jalonné l'Histoire portant ce nom, des colonels, des décorés, des Légions d'honneur....voilà quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 26 Nov - 20:05

Ha j'imagine ce que tu ressens... Quelque part moi je peux comprendre les collabos. On n'y était pas, difficile de prendre les meilleures décisions en temps de guerre. Parfois c'est juste la survie qui compte, la sienne ou pour protéger sa famille.

Personnellement je n'irais jamais juger ces personnes, je suis incapable de savoir ce que j'aurais fait à leur place. Le contexte est tellement différent, on peut parfois comprendre parfaitement qu'on en arrive là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Lun 26 Nov - 20:16

Je suis absolument d'accord oui. Des fois c'était simplement la meilleure chose à faire je pense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Dim 16 Déc - 21:52

J'avoue que c'est difficile de dire "j'aurais été résistant/e!!" de nos jours, on y était pas, personne ne savait le quart de ce qu'on sait aujourd'hui pour l'époque, et c'était la guerre, alors oui, chacun pour soit, c'est quelque chose de parfaitement compréhensible.


Je viens de me rappeler une anecdote que je ne crois pas avoir déjà racontée (si je l'ai déjà fais, mea culpa lol)

Ca me vient de ma grand mère maternelle (celle que presque tout le monde connait quoi mdr), l'un de ses cousins avait été déporté dans l'un des camps abandonné par les nazis - ma mémoire me fait un peu défaut je ne sais plus exactement duquel il s'agissait - et dont les prisonniers s'étaient échappés. Ils savaient juste que l'armée russe arrivait. Il était avec des compagnons d'infortunes, et s'est arrêté parce qu'en manque de nourriture et épuisement, il ne pouvait plus continuer. Ses amis, voulant sauver leur vie, parce qu'on leur avait dit des histoires horribles sur les russes, on continué sans lui. On ne l'a jamais revu...

Alors je sais qu'il y a des histoires de jeunes européens de l'ouest qui se sont retrouvés coincés en URSS après avoir été libéré des camps et qu'ils sont revenus dans leur pays des dizaines d'années plus tard à l'effondrement du mur, mais je crois qu'on ne saura jamais ce qui lui est arrivé en fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Jeu 8 Aoû - 2:15

Bonjour les gens ! J'adore lire toutes vos petites anecdotes. Je n'arrive pas à imaginer que la France ait été occupée et combien ma ville est sûrement gorgée d'histoires à propos de cette période ! Enfin bref. J'arrive un peu en retard, cela fait longtemps qu'il n'y a pas eu de posts mais je tiens quand même à partager ma petite anecdote.

Ma grand mère maternelle est née en 1939 en Allemagne et donc alors qu'elle était toute petite, mes arrières grands parents ont décidé de fuir leur pays comme ils n'étaient pas d'accord avec les idées d'Hitler. La famille proche ( frères, soeurs etc. ) ont tenté de faire de même mais du coup mais pas mal sont morts malheureusement.. Mon arrière grand mère a préféré fuir " simplement" donc par les petits chemins et ils se sont même fait aidés par un soldat allemand qui leur a montré la route à prendre car sur l'autre, ils se seraient fait prendre en train de partir. Ils ont été très mal accueillis en France, ce qui peut se comprendre évidemment. Ils ont tous eu de nouveaux papiers et ont du laisser leurs prénoms allemands pour des prénoms "francisés". Je n'ai pas failli naître indirectement d'ailleurs car quand ma grand mère a rencontré mon grand père d'origine française, il y a eu des tensions, du fait des origines de ma mamie. ( Un petit soupçon existe d'ailleurs comme quoi ils auraient fait exprès qu'elle tombe enceinte pour pouvoir se marier haha les petits malins.) J'ai toujours de la famille en Allemagne d'ailleurs, mais il n'y a plus de contacts, et je trouve ça réellement dommage. Enfin tant pis ..

Pour ma famille paternelle, je ne connais pas grand chose. Ma grand mère est née en 1943 donc je ne pense pas qu'elle ait beaucoup de souvenirs. Et je sais que mon arrière grand père a été prisonnier de guerre et avec mon arrière grand mère, ils ont d'ailleurs fait un voyage plus tard, pour revenir sur les lieux.

Voilà, pour ma famille à moi :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   Jeu 12 Sep - 14:11

Ce sujet est une super bonne idée et vos anecdotes sont passionnantes pwease  alors je me lance (alors que tu devrais être en train de travailler *sbaff*)!

Alors déjà, ce sont des souvenirs d'enfants que je vais évoquer car mes grands-parents sont tous nés entre 1930 et 1935.

Du côté paternel, mes grands-parents n'ont jamais voulu évoquer la guerre. Petite, je me souviens de ma mamie éteignant la tv qui passait un reportage sur la guerre. Elle a simplement dit "je ne veux plus jamais entendre le bruit des bottes".
Mon père m'a également raconté que petits, vivants tous deux dans des fermes, les Allemands avaient pris toutes leurs bêtes. Ma mamie aurait été obligée de partager avec ses frères et soeurs leur chien pour se nourrir. Et c'est pour cela que mes grands-parents paternels mangeaient toujours tout y compris le gras.
Je pense qu'on ne peut pas imaginer à quel point nos grands-parents et arrière grands-parents ont connu la faim pendant cette guerre.

Du côté maternel, ils ont été plus bavards.
Dans les premiers temps de la guerre, ma grand-mère et ses frères et soeurs avaient été envoyés chez les bonnes soeurs en dehors de Nantes pour être protégés. Elle nous a toujours dit que les bonnes soeurs avaient été très dures avec les enfants et qu'elles mangeaient tout ce que les parents pouvaient envoyer à leurs enfants (sachant qu'ils s'étaient surement saignés au marché noir pour pouvoir leur offrir).

Et puis elle a eu Alzeihmer, et quand on est atteint de cette maladie les souvenirs récents sont les premiers à disparaître pour laisser la place à vos souvenirs d'enfants. Un jour, je mangeais avec mes grands-parents maternels et ma grand-mère s'est mise à raconter ce dont elle se souvenait. Elle se souvenait des bombes qui étaient tombées sur Nantes, bombes lâchées par les alliées, par chance qui n'avaient pas explosées sinon Nantes aurait connu le même sort que St Nazaire! Elle se souvient de toutes les bombes intactes Place Royale (la plus belle place de la ville si vous avez l'occasion d'y passer!) et d'un résistant qui aidait une vieille dame et son petit fils a passé par dessus l'une de ces bombes. Je me suis renseignée et en 1943, la ville a été durement bombardée par les Alliés, une grande partie de Nantes a été détruite.
Elle m'a aussi raconté l'épisode des femmes tondues à la libération. Je me souviendrai toujours de son ton très dur qui disait que ces femmes avaient été battues par des hommes qui se prétendaient résistants et qu'on avait jamais vu avant. Certains même étaient d'anciens collabos. Et c'était eux qui était à l'origine de cette haine envers ces pauvres femmes.
Elle m'a également dit qu'à leur retour des camps, beaucoup de gens se sont racontés sur ce qu'ils avaient subi mais qu'ils se sont vite tu. Ils commencaient à parler mais les gens les ont fait taire, on sortait de la guerre, on voulait tout oublier.

Suite à ses récits, mon grand-père s'est livré et m'a raconté entre autre qu'un jour il avait assisté à l'arrestation de toute la famille d'un de ses amis qui était juif. Il avait environ 7 ans et s'est précipité pour donner des coups de pied à un des boches en demandant pourquoi ils emmenaient son ami. Un monsieur l'a pris dans ses bras et l'a ramené chez lui avant qu'il ait des ennuis. Apparemment la famille s'était faite dénoncer.
J'étais la première personne à qui ils parlaient de ces souvenirs, autant vous dire que je ne suis pas sortie indemne de cette discussion. On sous-estime vraiment ce que les gens ont pu vivre à cette époque.

Sinon des souvenirs plus "joyeux", le frère de ma grand-mère maternel qui vivait donc à Nantes avait 6 ans au plus fort de la guerre, pour embêter les boches (et surtout pour arriver en retard à l'école :gnhehe: ), il tirait souvent sur la sonnette d'alarme du tramway.
Un jour qu'il allait à l'école ou en revenait, il a vu non loin de la cathédrale un officier par terre qui venait de se faire assassiner par deux résistants. Cet officier n'était ni plus ni moins que le Colonel Holtz (homme qui a participé aux comblements de la Loire et de ses affluents à Nantes), Feldkommandant de Nantes (responsable de l'occupation de tout le département). C'est suite à son assassinat que l'on a exécuté les fameux 50 otages de Chateaubriand dont le jeune Guy Moquet.
Pourquoi s'en souvient-il ? Parce que ce cher Jojo (il s'appelait Joseph) aimait tirer la langue aux nazis et qu'à ce moment là il avait réussi à se faufiler jusqu'au cadavre avec ses copains d'école. Un Allemand le trouva et lui fila le coup de pied au derrière le plus mémorable de sa vie avec un "Raus" (je ne sais pas comment l'écrire mais cela veut dire "dégage, du balai").
Ce souvenir me fait toujours très rire et c'est assez étrange de savoir qu'un grand oncle a été témoin d'un tel événement historique.

Pour finir, je parlerai de résistance. Apparemment mon arrière-grand père maternel qui était directeur d'école primaire cachait des enfants juifs dans son école à Chantenay et à Nantes. Il les faisaient passer pour des bretons parce que à l'époque les bretons ne parlaient pas français. Enfin c'est un vieux qui nous a raconté ça donc on est pas vraiment surs même si plusieurs choses nous portent à croire que ce fut le cas.
Et je conclus avec une belle histoire : deux amis de mon arrière grand-père maternel, un couple, étaient résistants. Ils ont été dénoncés et déportés dans des camps. La femme devait être à Bergen-Belsen si mes souvenirs sont exacts.
Ils se sont retrouvés tous les deux sur le quai de la gare à Paris (en descendant des mêmes wagons à bestiaux qui les avaient emmenés quelques années plus tôt vers les camps de la mort).
Je trouve ca assez incroyable qu'ils se soient retrouvés à ce moment là et qu'ils se soient reconnus

Voilà c'était les histoires de Pierre Bellemare.
Ces histoires m'ont marquées, j'ai voulu les partager avec vous. Désolée du pavé -_-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs du passé - anecdotes familiales   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs du passé - anecdotes familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Souvenirs du passé - anecdotes familiales
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
y e l l o w . TRICYCLE ::  :: « Les p'tits potins »-